Les semi-permanents

  

Farnsworth "Dex" Dexter

Dex Dexter apparaît dans 152 épisodes de Dynasty : 69 à 220. Bien qu'il soit légèrement plus présent que Fallon dans le feuilleton, il nous a semblé plus judicieux de le classer ici.

Michael Nader est né en 1945, le 16 février très précisément, à Los Angeles. Il commence sa carrière d'acteur dès 1963 en se faisant appeler Mike Nader, avant de reprendre son vrai nom. Il participe à divers petits films sans guère d'intérêt puis tourne dans As the world turns (un célèbre soap américain) pendant un an avant de décrocher le rôle de Dex Dexter dans Dynasty. Après l'arrêt de la série, il est l'un des rares comédiens à retrouver immédiatement du travail puisqu'il est engagé dans la force du destin (All my children) de 1991 à 2001, avant d'en être renvoyé brutalement. En effet, au début de l'année 2001, Michael est arrêté par la police pour possession illicite de drogues. Depuis, le comédien semble interdit de séjour à la télévision en tant que comédien mais s'essaye néanmoins à la réalisation.


 Sammy Jo Dean Reece Carrington Fallmont

 Sammy Jo Dean apparaît dans 124 épisodes de Dynasty : 20 à 28, 30, 31, 33, 49, 50, 57, 65 à 67, 85 à 89, 92, 111, 114, 116 à 129, 131 à 134, 136 à 139, 143, 144, 146 à 220 et dans le téléfilm la Réunion. Elle est créditée au générique des épisodes 29, 32 et 34 mais n'y apparait pourtant pas.

 Heather Locklear, comédienne extrêmement connue de nos jours  pour ses rôles dans Melrose Place et Spin city, est née à Westwood en Californie le 25 septembre 1961. Elle est la première comédienne américaine à être apparue dans deux séries à la fois. En effet, après avoir participé à la saison 2 de Dynasty, Aaron Spelling l'engage pour une autre des ses productions, Hooker, dans laquelle elle a le rôle féminin vedette. Cependant, les fans de Dynasty la regrettent et on la fait revenir durant les saisons 3 à 5 pour des guests réguliers, et toujours remarqués, avant de la ré-engager pour de bon dans la série, une fois que Hooker a pris fin.



 Claudia Barrows Blaisdel Carrington

        C’est presque un premier rôle, puisque Claudia Blaisdel est présente dans plus de la moitié des épisodes de Dynasty. Mère de Lindsay, épouse de Matthew, âgée de 32 ans lorsque le feuilleton commence, elle est douce et sensible, ce qui lui permet de devenir très vite l’amie de Steven Carrington, puis sa maîtresse. Lorsque sa liaison est dévoilée au cours du premier procès de Blake, son mari l’abandonne, ce qui la replonge dans la dépression pour laquelle elle avait été soignée. Les Carrington l’hébergent quelque temps et lui donnent un emploi. Plus tard, elle épousera Steven, l’aidant à élever Danny, l’enfant qu’il a eu avec Sammy Jo, mais le mariage tourne court lorsque Steven tombe amoureux de Luke. Elle divorce, épouse Adam, le frère de Steven, mais là encore, le ménage est vite brisé. Claudia change alors de statut, et, pétrie d’amertume, devient presque une « méchante » en luttant contre Blake Carrington, afin de récupérer ce qu’elle estime être son héritage, le puits de pétrole Blaisdel-Lankershim. Elle échoue et disparaît sur cet échec (elle meurt dans un incendie).
        Claudia est interprétée par
Pamela Bellwood, belle actrice née le 26 juin 1951 à New York sous le nom de Pamela King. Elle débute à la télévision en 1967 dans Mannix, et joue dans diverses séries. Au cinéma, elle commence en 1976, et on la voit notamment dans Airport 77. Sa carrière continue après Dynasty, mais avec seulement trois rôles au cinéma en dix ans.
        Claudia apparaît dans 117 épisodes de
Dynasty : 2 à 5, 7 à 11, 13 à 27, 29 à 40, 59, 64 à 122, 124 à 134, 140 à 148.

  

    Dominique Deveraux  Carrington/ Millie Cox

Dominique Deveraux apparaît dans 75 épisodes de Dynasty : 87 à 97, 99 à 103, 105, 108 à 110, 112, 113, 115, 117 à 122, 124 à 127, 129 à 134, 136, 138 à 149, 151 à 154, 158 à 160, 163 à 167, 169, 170, 172 à 176 et dans 7 épisodes de The Colbys: 4, 7, 12, 17, 18, 26 et 27.

Diahann Carroll est loin d'être une inconnue aux yeux du public américain lorsqu'elle débute dans Dynasty. Née dans le Bronx (quartier très modeste de New York), le 17 juillet 1935, elle devient assez vite célèbre en décrochant en 1968 le rôle-titre dans Julia, une sitcom américaine inédite chez nous, dans laquelle elle campe le rôle d'une mère de famille veuve qui travaille comme infirmière. Cela lui vaudra de nombreuses nominations, et surtout un statut d'idole pour les afro-américains puisque Julia est à l'époque la toute première série à avoir comme vedette une femme noire. Seize ans plus tard, après de nombreuses apparitions dans diverses séries, elle rencontre Aaron Spelling pour lui parler de l'importance d'avoir des personnages de couleur qui soient issus d'un milieu aisé dans les séries du type de Dynasty, et ce dernier est manifestement convaincu puisqu'il l'engage aussitôt. En 1987, elle quitte le feuilleton pour -  semblerait-il - aller jouer dans son spin-off, les Colby, mais celui-ci s'arrête avant son arrivée (elle avait néanmoins fait plusieurs apparitions durant les deux premières saisons). Sans doute à cause d'un problème budgétaire, elle ne revient pas dans Dynasty et enchaîne ensuite les 'guest starring' dans de nombreuses séries à la mode (Ellen, Whoopie, Grey's anatomy...).

Il est à noter que son vrai nom est Carol Diahann Johnson, le prénom de son pseudonyme étant en réalité son nom de famille et vice-versa.

   Amanda Bedford Carrington

           Blake se croyait père de trois enfants, en comptant celui qui avait été enlevé.
Il ignorait qu’au moment où il chassait Alexis du domicile conjugal, elle était enceinte de lui. C’est ainsi qu’un quatrième enfant,
Amanda Carrington, surgit vers le milieu du feuilleton, au quatre-vingt-quinzième épisode. Elle va connaître une « destinée » assez agitée, puisqu’elle commencera par épouser le prince héritier du Royaume de Moldavie (pour baptiser cette principauté imaginaire, les scénaristes ont commis la bourde, typiquement américaine, de choisir le nom d’un État existant réellement, ce qu’ils ignoraient, de toute évidence !). Mais ce mariage se termine en massacre, causé par des révolutionnaires, massacre conçu par la production pour conclure en beauté la saison et, au passage, éliminer de la distribution les personnages qui ont fait leur temps, dont un homosexuel encombrant car trop parfait. Le prince et son épouse, épargnés, partent en exil aux États-Unis, mais le ménage va faire faillite, et la nouvelle divorcée tomber amoureuse de l’ex-chauffeur de son père, qui porte le même prénom que le prince déchu et qui fut l’amant de sa sœur aînée ! Puis les deux amants disparaîtront, et l’on n’entendra plus parler d’Amanda ni des deux Michael. Mieux, on ne img233/6125/amanda79bc.jpgmentionnera plus à l’avenir que les TROIS enfants Carrington, tout comme si cet héritière à éclipse n’avait jamais existé.
        La publicité n’a pas manqué de ressasser que la première interprète d’Amanda Carrington était une aristocrate authentique,
Catherine Oxenberg. Née le 22 septembre 1961 à New York, elle est en effet la fille de la princesse Elizabeth de Yougoslavie, qui avait été fiancée à Richard Burton, et sa grand-mère avait été régente de Yougoslavie. Après de bonnes études à Harvard, elle fait de la télévision, et tient le rôle de Diana Spencer, princesse de Galles, en 1982, avant d’être engagée pour Dynasty... où les scénaristes la marient avec le prince héritier d’un royaume d’Europe centrale ! Elle fera quinze films après la série... et rejouera le rôle de Diana pour la télévision en 1992 !
        Catherine Oxenberg apparaît dans 54 épisodes, avant d’être remplacée, à l’épisode 149, par
Karen Cellini
, actrice beaucoup moins jolie, et qui ne tiendra que 13 épisodes. Née à Philadelphie le 13 mai 1958, date historique mais pour les Français seulement, celle-ci n’a rien fait d’autre, ni avant, ni après.
       Amanda n’est présente que dans 67 épisodes de Dynasty : 95 à 161 et c’est le seul membre de la famille qu’on ne retrouve pas dans La réunion.




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site