Producteurs                                    Scénaristes

 Réalisateurs                                      Musiciens

Divers


        On ne trouvera pas sur ce site les ingrédients du style « fan club ». En particulier, on s’y intéresse peu aux acteurs dans ce qu’ils pourraient avoir de mythique : tout cela est du domaine publicitaire... Les très jeunes fans qui tapissent les murs de leur chambre de posters représentant leurs vedettes adulées (très jeunes, parce qu’au-delà de 20 ans, cela relève de la pathologie) seraient déçus de ne trouver ici aucune photo signée d’un grand studio... ou volées sur un autre site, comme cela se fait couramment sur Internet !
        En revanche, on s’intéresse à la création, domaine qui échappe complètement à la compétence des acteurs et ne les concerne que fort peu.
        Les créateurs sont les
producteurs, les scénaristes, les dialoguistes, les réalisateurs, les décorateurs, les musiciens, les directeurs de la photo, les monteurs, les costumiers.
        On ne tombera pas, cependant, dans ce travers actuel auquel sacrifient les génériques de fin, surtout au cinéma, et qui ne vous épargnent aucun nom, vous apprenant qui fournissait la cantine et qui conduisait la voiture de la vedette ! Dans l’un de ses derniers films, le grand Jerry Lewis a discrètement raillé cette hypertrophie du générique de fin, en insérant dans le sien quelques mentions que peu de spectateurs ont dû lire, du style « Eau :
Machin – Électricité : Untel – Gaz : Adolf Hitler ».

Les producteurs

Les producteurs délégués

        Aaron Spelling est l’initiateur de Dynastie. Né le 22 avril 1923 à Dallas (Texas) de parents immigrants juifs, il a trois frères et une sœur. Il fait ses études à la Southern Methodist University de Dallas, dont il est diplômé, puis à Paris, à la Sorbonne. Il s’est marié en 1953 avec la célèbre actrice Carolyn Jones, qui interprétait Morticia dans La famille Adams, en a divorcé en 1965, et s’est remarié en 1968. Il a deux enfants, Victoria et Randall, tous deux acteurs : sous le nom de Tori Spelling, elle a joué à la télé dans Beverly Hills, et au cinéma, notamment, dans Scream 2 et Scary movie 2 ; et lui, sous le nom de Randy Spelling, dans Sunset Beach à la télé, et dans Held for Ransom au cinéma.
        Encore étudiant, Aaro Spelling écrit ; il remporte ainsi le prestigieux Harvard Award pour « la pièce en un acte la plus originale », et pour avoir été le seul étudiant à diriger un spectacle important dans l’histoire de la Southern Methodist University. En 1953, études terminées, il part pour Hollywood et fait l’acteur pour la télévision dans
Dragnet, dans Gunsmoke et dans I Love Lucy. Il apparaît également dans huit films pour le cinéma entre 1953 et 1957. En 1954, il se met à écrire des séries télévisées, et, cinq ans plus tard, produit la sienne, Johnny Ringo. Il produit deux autres séries, quelques spectacles télévisés et téléfilms. En 1971, il s’associe avec Leonard Goldberg et produit trente-huit téléfilms et quelques séries à succès, dont Drôle de dames, Starsky et Hutch, L'île fantastique, Pour l'amour du risque et La croisière s'amuse. Puis, à partir des années 80, son activité s’étend au théâtre, sans qu’il délaisse pour autant la télé : Beverly Hills 90210, Melrose Place, Charmed et Sunset Beach viendront compléter son palmarès.
        L’argent gagné se voit justifié par les récompenses qui pleuvent sur lui : en 1964, un Golden Globe pour
Burke’s Law ; en 1965, la Writers Guild of America Award ; en 1983, un Golden Globe pour Dynastie ; en 1988-1989, un Emmy pour Day One ; en 1993-1994, un Emmy pour And The Band Played On.
        Pour l’anecdote, Aaron Spelling habite The Manor, au 594 Mapleton Drive, à Bel Air, Los Angeles. C’est la plus vaste demeure familiale de Californie : elle compte 123 chambres, un bowling, une piscine, un gymnase, un court de tennis, une salle de projection et quatre garages de deux places chacun ! Il l’a achetée en 1983. La maison avait appartenu au chanteur Bing Crosby, mais il l’a fait démolir pour la reconstruire à son goût.
         Il nous a quitté le 23 juin 2006 à Los Angeles, à l'âge de 83 ans.

        Douglas S. Cramer est le partenaire privilégié d'Aaron Spelling dans les années 80 (ils ont produit ensemble Vega$, La croisière s'amuse, Hotel, Les Colby...). On notera aussi que c'est lui qui a été l'initiateur des fameux "cat-fights" entre les personnages féminins.

        Esther Shapiro écrit pour la télévision depuis 1975, et c’est d’ailleurs elle, avec son époux Richard, qui a rédigé le scénario de l’épisode La réunion qui conclut Dynastie (ce n’est pas ce qu’ils ont fait de mieux !). Sur ce feuilleton et sur Les Colby, elle est productrice exécutive. Elle a une dizaine de productions à son actif, notamment des téléfilms encensés par la critique comme Cracked up, première oeuvre télévisée à s'intéresser aux jeunes dépendants à la cocaïne. Elle n’a rien écrit pour la télévision ou le cinéma depuis 2000, avec Living the life.

        Richard Shapiro écrit pour la télévision depuis 1968. Avec sa femme Esther, il a écrit La réunion, et il est producteur exécutif de Dynastie et de son « spin off », Les Colby. Il n’a rien écrit non plus depuis 2000, avec Living the life. Il a une dizaine de productions à son actif. Cela paraît peu, mais une production comme Dynastie s’est étendue sur une dizaine d’années, et c’est un travail constant.

Les producteurs-superviseurs délégués

       E. Duke Vincent (saisons 5 à 8 et La Réunion), de son vrai nom Duke Ventigmilia, est un collaborateur de longue date d'Aaron Spelling. Outre Dynasty, il a produit avec lui Vega$, Les Colby, Hotel, Beverly Hills, Melrose Place, Charmed ou encore Sept à la maison. Depuis la mort de son ami Aaron, c'est lui qui gère les entreprises Spelling.

       David Paulsen (saison 9) a produit plusieurs saisons de Dallas et la septième de Côte Ouest avant d'être engagé par les Shapiro pour succéder à Elaine Rich, Eileen et Robert Pollock. Son poste correspond plutôt à celui de producteur superviseur. Notons que David Paulsen a également écrit les histoires de cette saison, comme le faisaient les Pollock lors des saisons 2 à 4.

Les producteurs-superviseurs

       E. Duke Vincent (saisons 1 à 4): sur Dynastie, il se contentait de produire mais n'était pas impliqué dans l'élaboration de la série.

       Elaine Rich (saisons 5 à 8): son poste correspond à celui de "line producer", terme traduit en français par "producteur exécutif" (attention, c'est un faux-ami de l'anglo-saxon "executive producer", qui correspond au "producteur délégué" ). Contrairement aux autres producteurs, Elaine Rich ne participait pas à l'écriture des épisodes mais était présente à chaque tournage. Elle s'occupait de l'aspect technique et des questions budgétaires. Avant Dynastie, elle avait fait ses preuves sur Drôles de dames.

       Eileen Pollock (saisons 6 à 8) a peu travaillé pour la télévision mais s'est fait remarquer avec son mari après avoir remporté le premier Daytime Emmy Award en 1974 pour la série The doctors et pour son travail sur Hôpital Central (de 1976 à 1977), le soap quotidien le plus regardé pendant une décennie.

       Robert Mason Pollock (saisons 6 à 8) a collaboré sur les mêmes oeuvres télévisées que sa femme. Sur Dynastie, le couple a utilisé son savoir-faire acquis avec les soaps quotidiens pour apporter un côté mélodramatique au feuilleton.

Liste des producteurs

Philip L. Parslow (saison 1)
Edward Ledding (saison 2)
Elaine Rich (saisons 2 à 4 et La Réunion)
Edward de Blasio (saisons 5 à 8)
Camille Marchetta (saison 5)
Diana Gould (saison 6)
Laurence Heath (saison 7)
Ursula Alexander (saison 8)
Dennis Hammer (saison 9)

Il y a plusieurs types de producteurs. Certains sont responsables devant la chaîne de télévision qui finance le projet (ici : ABC) de la façon dont le budget est géré. D'autres doivent superviser l'écriture et la réalisation des épisodes et faire le choix final des acteurs. Dans cette liste, seuls Edward de Blasio, Camille Marchetta, Diana Gould et Laurence Heath étaient responsables du scénario.

Liste des producteurs associés

Carol Rubin (pilote et saison 1; épisodes 4 à 8)
Edward Ledding (saison 1; épisodes 9 à 15)
John B. Moranville (saisons 2 à 5)
Timothy King (saisons 6, 7 et 9)
Shelley Hull (saison 8)
Cheryl R. Stein (La Réunion)

Le producteur associé n'a pas un rôle créatif dans l'élaboration du feuilleton.

Les scénaristes et dialoguistes

        Esther Shapiro et Richard Shapiro sont les créateurs et les premiers scénaristes de Dynastie, seuls auteurs du pilote, notamment. Mais les scénaristes, de qualité inégale, vont se multiplier.

Dans la saison 1, on verra Edward de Blasio dont le nom reviendra très souvent (4 -avec Chester Krumholz-, 6 -avec Norman Katkov-, 7 à 11, 12-avec Richard Shapiro-, 13 à 18, 20 à 22, 25, 26, 30 à 34, 36 à 39, 43, 44, 48, 49, 52, 53, 55, 56, 58 à 64, 66, 67, 70, 72, 72, 77, 81 à 83, 87 à 89, 91, 95, 97, 100, 104, 107, 110, 113, 116 à 118, 120, 123, 124, 126, 129, 132, 134, 138, 140, 143, 148 à 150, 155, 158, 159, 162 à 164 -avec Joanna Emerson pour le dernier-, 167, 169, 173, 176 à 178, 183, 184, 189, 194 et 198), Norman Katkov (6 -avec Edward de Blasio), et Chester Krumholz (4 -avec Edward de Blasio- et 5).

Dans la saison 2, Loraine Despres (27), Daniel King Benton (35 et 42), Mann Rubin (19), Shimon Wincelberg (24, 28 et 29), et Elizabeth et Richard Wilson (23).

Dans la saison 3, Stephen Black (45 -avec Harry Stern), Kaherine Coker (41), Stephen Kandel (51), Jeffrey Lane (40), Leah Markus (46), Dick Nelson (47, 50, 54 et 57) et Henry Stern (45 -avec Stephen Black).

Dans la saison 4, Priscilla English (78), Susan Miller (84 et 111), Michael Russnow (73 et 79 -avec Dennis Turner), Frank Salisbury (68), Milee Taggart (75) et Dennis Turner (65, 69, 71, 74, 76, 79-avec Michael Russnow-, 80, 85, 86, 90, 92, 96, 99, 101, 105, 109, 112, 114, 115, 119, 121, 122, 128, 133, 137, 141, 142, 146, 153, 157, 160, 165, 166 et 172), qui écrira beaucoup d'épisodes jusqu'à la 7ème saison.

Dans la saison 5, Donald R. Boyle (108), Stephen et Elinor Karpf (94 et 103), Will Lorin (98), John Pleshette (106), Paul Savage (93) et Noreen Stone (102).

Dans la saison 6, Susan Baskin (136), Diana Gould (127, 131, 135, 144 et 147), Scott M. Hamner (145) et Robert Seidenberg (125, 130 et 139).

Dans la saison 7, Mart Crowley (154), Joanna Emerson (164 -avec Edward De Blasio-, et 170), Frank V. Furino (168, 171, 175, 179, 180, 187, 188, 190, 191, 192, 195 et 197), James W. Kearns (151), A. J. Russel (174), et Harold Stone (152, 156 et 161).

Dans la saison 8, James Harmon Brown et Barbara Esensten (181, 182, 185, 186, 193, 196, 199, 201, 204, 211, 215 et 218).

Dans la saison 9, Tita Bell (202, 205, 206, 214, 217 et 219 -tous avec Robert Wolfe), Don Heckman (208 et 210), Roberto Loiederman (209, 213 et 216), Ron Renauld (200, 203 et 212) Clyde Ware (207), Robert Wolfe (202, 205, 206, 214, 217 et 219 -tous avec Tita Bell) et David Paulsen (220) sous le pseudo de Samuel J. Pelovitz.


Liste des responsables de l'adaptation

Richard Shapiro (saison 1)
Eileen Pollock (saisons 2 à 4)
Robert Mason Pollock (saisons 2 à 4)
Camille Marchetta (saison 5)
Diana Gould (saison 6)
Laurence Heath (saison 7)
Edward de Blasio (saison 8; épisodes 177 et 178)
Jeff Ryder (saison 8; épisodes 179, 180, 183, 184, 187 à 192, 194, 195, 197 et 198)
James Harmon Brown (saison 8; épisodes 181, 182, 185, 186, 193 et 196)
Barbara Esensten (saison 8; épisodes 181, 182, 185, 186, 193 et 196)
David Paulsen (saison 9)

Le responsable de l'adaptation est l'auteur de la bible qui a servi de support aux épisodes durant chaque saison. Il découpe en épisodes l'histoire établie dans cette bible et supervise le travail des scénaristes. Il n'a aucun contrôle artistique sur le choix des scénaristes ni sur celui des autres membres de l'équipe technique ou artistique.

Liste des responsables secondaires de l'adaptation

Joel Steiger (saison 5; épisodes 93, 94, 95 et 97)
Susan Baskin (saison 5; épisodes 100 à 106, 114 à 117)
Donald R. Boyle (saison 5; épisodes 107 à 111)
Scott M. Hamner (saison 6; épisodes 121 à 148)
Rita Lakin (saison 7; épisodes 167 à 176)
Frank V. Furino (saison 8; épisodes 179 et 180)
Tita Bell (saison 9; épisodes 202, 205, 206, 214, 217 et 219)
Don Heckman (saison 9; épisodes 208 et 210)
Roberto Loiederman (saison 9; épisodes 209, 213 et 216)
Ron Renauld (saison 9; épisodes 200, 203 et 212)
Clyde Ware (saison 9; épisode 207)
Robert Wolfe (saison 9; épisodes 202, 205, 206, 214, 217 et 219)

Il aide ponctuellement le responsable de l'adaptation sur un point de scénario précis. Par exemple, Joel Steiger, fort de son expérience dans des séries juridiques telles que Perry Mason, a aidé Camille Marchetta à rendre crédible le procès d'Alexis dans la saison 5.

Liste des consultants créatifs

Eileen Pollock (saison 5; épisodes 93 à 117)
Robert Mason Pollock (saison 5; épisodes 93 à 117)

Le consultant créatif aide le responsable de l'adaptation à l'élaboration des histoires, mais ne les écrit pas lui-même.

Liste des consultants délégués de l'adaptation

Edward de Blasio (saison 1)
Chester Krumholz (saison 1; épisodes 4, 5 et 6)
Eileen Pollock (saisons 2 à 4)
Robert Mason Pollock (saisons 2 à 4)

Le consultant délégué de l'adapation dispose d'un apport créatif sur les intrigues que n'a pas un simple scénariste, qui écrit ce qui lui a été commandé. Dans Dynasty, ce poste semble flou puisque Eileen et Robert Pollock y sont crédités lors des saisons 2 à 4 alors qu'ils étaient déjà responsables de l'adaptation dans le même temps.

Liste des consultants délégués du scénario

Edward de Blasio (saisons 2 à 4)
Jeff Ryder (saison 8)
Frank V. Furino (saison 8)
James Harmon Brown (saison 9)
Barbara Esensten (saison 9)

Le consultant délégué du scénario coordonne le travail des différents scénaristes. Il n'a aucun contrôle sur les intrigues mais il est habilité à réecrire les dialogues.

Liste des consultants du scénario

Scott M. Hamner (saison 6)
Ron Renauld (saison 9)
Roberto Loiederman (saison 9)
Tita Bell (saison 9)
Robert Wolfe (saison 9)

Le consultant du scénario peut proposer des idées sur l'écriture des épisodes, ce que ne peut faire un simple scénariste.

Les réalisateurs

        Ralph Senensky a réalisé le pilote de Dynastie, ici numéroté 1 à 3, ainsi que l’épisode 7.
        Né le 1
er mai 1923 à Mason City, dans l’Iowa, il n’a fait que de la télévision, cela depuis 1958. Il a travaillé notamment sur les séries Naked city, la quatrième dimension, les mystères de l'ouest, Star Trek, Mission: Impossible, Ironside, Mannix, la planète des singes, Lou Grant. Il cesse son activité avec Paper dolls, en 1984.

        
Robert C. Thompson a réalisé l’épisode 4.
        Il a débuté comme producteur de
The paper chase, film de James Bridges, en 1973, repris cinq ans plus tard sous forme de série télévisée. Il est aussi scénariste et réalisateur, notamment sur la série Fame en 1982, et Dream on en 1990.

        
Don Medford a réalisé les épisodes 5, 9, 11, 14, 15, 121, 142, 144, 147, 149, 151, 155, 157, 169, 173, 175, 177, 178, 180, 182, 184, 186, 189, 191, 193 et 197.
        Né en 1917, il n’a tourné que trois films pour le cinéma, entre 1964 et 1971. Le reste de sa carrière se passe à la télévision, entre 1951 et 1988. Il a réalisé en 1955 un épisode de la série
Alfred Hitchcock présente, cinq épisodes de la quatrième dimension, six épisodes du Fugitif, un épisode de Madame Columbo en 1979, de nombreux épisodes de Dynastie et Les Colby.

        
Philip David Charles Leacock a réalisé les épisodes 6, 8, 10, 33, 35, 43, 46, 53, 57, 59, 67, 68, 72 et 79.
        Né le 8 octobre 1917 à Londres, il y décède le 14 juillet 1990. Il a été producteur à la télévision entre 1955 et 1972, et a débuté au cinéma comme réalisateur en 1951. Il alterne les deux carrières de réalisateur au cinéma et à la télévision jusqu’en 1970, date à laquelle il ne fait plus que de la télévision.
Hotel, d’après Arthur Hailey, est l’une de ses dernières réalisations.

        
Burt Brinckerhoff a réalisé l’épisode 12.
        Né le 25 octobre 1936 à Pittsburgh, en Pennsylvanie, il a débuté comme acteur en 1958 et a joué dans trois films au cinéma (dont
The greatest story ever told, en 1965) et deux téléfilms. Il devient réalisateur de télévision en 1972, sur des séries comme Lou Grant, Magnum ou Hotel. Il a été producteur de la série 7 à la maison en 1996.

        
Gabrielle Beaumont a réalisé les épisodes 13, 16, 17 et 23.
        Née le 4 juillet 1942 à Londres, elle a joué dans le téléfilm
Riders en 1988, écrit le téléfilm Diana: A tribute to the people’s princess en 1998, produit trois films pour le cinéma, et dirigé de nombreux épisodes de séries télévisées à partir de 1972, dont M*A*S*H, Hotel, Deux flics à Miami, Star Trek: la nouvelle génération, Riders, Alerte à Malibu, Beverly Hills, 90210, Melrose Place, Docteur Quinn, Pacific Palisades et les Colby.

        
Richard Kinon a réalisé l’épisode 18.
        Il n’a travaillé qu’à la télévision, où il signe sa première réalisation en 1956, pour une trentaine de séries, dont
Wonder woman, Fame, Hotel, Dynastie et Les Colby, son dernier travail, en 1985.

        Jerome Courtland est l'un des réalisateurs les plus fidèles de la série. Il a dirigé les épisodes 20, 25, 29 (avec Alf Kjellin), 31, 37, 47, 52, 54, 56, 64, 70, 78, 82, 85, 87, 90, 94, 96, 98, 106, 115, 117, 129 et 139.
        Né le 27 décembre 1926, il a la particularité d'être également acteur, même si cette carrière s'est limitée à de vieux films un peu obscurs et à de fugaces apparitions dans des feuilletons tels que
Côte Ouest ou la loi de Los Angeles. En tant que réalisateur, on le retrouve sur diverses séries comme Côte Ouest (encore), Falcon Crest, Hotel, Les Colby, Matt Houston, l'île fantastique et la croisière s'amuse.

        Irving J. Moore a réalisé de nombreux épisodes de Dynastie : les 22, 24, 26, 34 -avec Ed Ledding, 36, 38, 40, 42, 44, 45, 51, 61, 62, 66, 68, 73, 75, 77, 80, 83, 86, 88, 89, 92, 95, 97, 99, 101, 105, 109, 112, 114, 116, 123, 124, 127, 130, 133, 136, 137, 140, 143, 145, 148, 152, 156, 161, 163, 167, 170, 174, 176, 179, 183, 187, 192, 195, 198, 199 et 200.
        Né le 7 avril 1919, il est décédé en Californie le 2 juillet 1993. Il a débuté au cinéma comme assistant réalisateur, en 1953, présent sur 15 films dont
Ouragan sur le Caine, avec Humphrey Bogart. Mais, dès 1955, il se spécialise dans la réalisation de séries télévisées, au nombre desquelles Perry Mason, Bonanza, Lou Grant, Dallas, et bien sûr Dynastie, dont il réalise le dernier épisode La réunion, et les Colby. Sa dernière série, tournée l’année de son décès, s’intitule George.

        Bob Sweeney a réalisé les épisodes 19, 28, 49 et 60. Nominé pour trois Primetime Emmy awards au cours de sa carrière, il a commencé en tant qu'acteur en 1950 et a participé à quelques séries et films inconnus en France. En 1960, il passe derrière la caméra et tourne les 68 épisodes de l'émission The Andy Griffith Show. Par la suite, il continue dans la réalisation avec des épisodes de séries comme Hawaii Police d'état (dont il a aussi produit des épisodes), Les Walton, Flamingo Road, L'île fantastique, MacGyver etc. Né le 19 octobre 1918 à San Francisco, il décède le 7 juin 1992 à Westlake Village (Californie).

        Alf Kjellin a réalisé les épisodes 21, 29 (avec Jerome Courtland), 48, 50 et 63. Il est né le 28 février 1920 à Lund, Skâne Iän, Suisse et décédé le 5 avril 1988 à Los Angeles (Californie). Après avoir été acteur pour la télévision et le cinéma en Europe du Nord de la fin des années au début des années 60, Alf Kjellin part pour l'Amérique où il décroche quelques rôles dans des séries télévisées. Mais c'est derrière la caméra qu'il commence une nouvelle carrière à partir de 1955, d'abord en Europe puis en Amérique avec des séries comme Alfred Hitchcock présente, Le Virginien, Cannon, Bonanza, Mannix, Huit ça suffit!, Hôtel ou encore Finders of lost loves.

        Jeff Bleckner n'a réalisé qu'un épisode; le 27ème. Après avoir été nominé comme meilleur metteur en scène en 1972 aux Tony Awards, il débute à la télévision quatre ans plus tard avec des séries comme Côte Ouest, Capitaine Furillo, Summerland ou encore Boston Legal. Il a récolté depuis deux Primetime Emmy Awards et deux DGA Awards plus sept autres nominations. Né le 12 août 1943 à Brooklyn, il continue à travailler à Hollywood de nos jours.

        Gwen Arner a réalisé les épisodes 30, 39, 41, 55, 91, 93, 120, 125, 150, 168 et 171. Elle a travaillé pour beaucoup de séries télévisées très connues chez nous comme Super Jaimie, Les Walton, Dallas, Falcon Crest (elle apparaît d'autre part en tant qu'actrice sur l'un des épisodes de la 3ème saison), Fame, Hôtel, Beverly Hills, Central Park West et Dr Quinn, femme médecin, qui est sa dernière participation pour la télévision américaine. Depuis 1998, elle savoure une retraite bien méritée.

        Lawrence Dobkin n'a réalisé que l'épisode 32. Il est né le 16 septembre 1919 à New York et décédé le 28 octobre 2002 à Los Angeles. Bien qu'il ait fait l'acteur parallèlement à sa carrière de réalisateur, souvent dans de rôles de juge ou de militaire, et de manière plus durable, on retiendra surtout ses réalisations d'épisodes comme Star Trek, Les rues de San Francisco, Dallas, L'île fantastique, Vega$, Fame...

        Edward Ledding. Producteur sur les deux premières saisons, il a co-réalisé l'épisode 34 avec Irving J. Moore. C'est semble t-il sa seule réalisation.

        Glynn R. Turman a réalisé l'épisode 58. Il est né le 31 janvier 1946 à New York. Il compte peu de réalisations à son actif et est avant tout connu comme comédien. Sa première apparition à l'écran est dans la série Daktari, en 1968. Il a ensuite tenu un rôle régulier dans Peyton Place (1968-1969) avant de figurer ponctuellement dans divers productions. Il continue à tourner de nos jours.

        Robert Scheerer a réalisé les épisodes 65, 111, 118, 122, 126, 135, 162 et 165. Ses premières réalisations datent du début des années 60. Il a à son palmarès plusieurs épisodes de Hawaii police d'état, Côte Ouest, La croisière s'amuse, Falcon Crest, Hôtel, Les Colby, Star Trek: La nouvelle génération, Star Trek: Voyager (sa dernière réalisation)... Né le 28 décembre 1929 à Santa Barbara, il a gagné un Primetime Emmy Award et a été nominé dix fois à divers prix.

        Lorraine Senna Ferrara a réalisé l'épisode 69. On lui doit aussi quelques épisodes de Côte Ouest, Falcon Crest, Dr Quinn: femme médecin, Central Park West ou encore Les Soprano.

        Curtis Harrington a réalisé les épisodes 71, 74, 100, 103 et 107. Il est né le 17 septembre 1926 à Los Angeles et décédé le 6 mai 2007 à Hollywood Hills. Il a réalisé quelques films inconnus en France au milieu des années 40 et de 1961 à 1967 puis des téléfilms dans les années 70. Il a ensuite réalisé des épisodes de Wonder Woman, Vega$, Drôles de dames, Hôtel, La quatrième dimension... Il lui est arrivé parfois d'écrire quelques scénarii, notamment celui de Usher (2002), sa dernière réalisation.

        Georg Stanford Brown a réalisé les épisodes 76, 81, 153 et 158. Né le 24 juin 1943 à la Havane (Cuba), il connaît un certain succès tant comme acteur (The Rookies, Racines - rôle de Tom Harvey, Nord & Sud - rôle de Grady) que comme réalisateur (The Rookies, Starsky et Hutch, Capitaine Furillo, Deux flics à Miami, Cagney & Lacey, Viper...) Sa dernière réalisation en date est un téléfilm de 2005, The reading room.

        Kim Friedman a réalisé les épisodes 84, 104, 110, 119, 128, 132, 134 et 138. Ses premières réalisations datent de 1977 avec des épisodes de La croisière s'amuse. Parmi ses autres travaux, on compte Côte Ouest, Flamingo Road, Les Colby, Hôtel, Babylon 5, Star Trek: Voyager, Star Trek: Deep Space Nine, Beverly Hills et enfin Lizzie McGuire (un épisode en 2001).

        Nancy Malone a réalisé de nombreux épisodes du feuilleton: les 102, 113, 131, 146, 154, 159, 164, 166, 172, 181, 188, 194, 201, 203 et 214. Née le 19 mars 1935 à Queens Village (Long Island, New York), elle a remporté un Primetime Emmy Award, un Crystal Award  et trois nominations aux Emmy. Bien qu'elle a commencé sa carrière dans les années 50 en tant qu'actrice (carrière interrompue en 1981), c'est à la réalisation qu'elle s'est essentiellement adonnée depuis. On lui doit des épisodes de Côte Ouest, Hôtel, Les Colby, Beverly Hills, Melrose Place, Central Park West, Fame L.A., ou encore Le protecteur.


        John Patterson a réalisé l'épisode 108. Né le 4 avril 1940 à Buffalo (New York), il a été nominé deux fois aux Primetime Emmy Awards.. Il a aussi gagné deux victoires et deux nominations à divers prix. Son premier travail est un film inconnu en France datant de 1974. Il a par la suite réalisé des épisodes de Huit ça suffit, Côte Ouest, Scandale à l'Amirauté, Demain à la une, Profiler, Les Soprano et enfin La caravane de l'étrange. Il est décédé le 7 février 2005 à Los Angeles.

        Michel Hugo. C'est le directeur de la photographie sur les saisons 5 à 9. Il s'est essayé à la réalisation sur deux épisodes: les 141 et 160. Né en France, il est crédité comme directeur de la photographie sur plusieurs films locaux des années 50, avant de partir poursuivre sa carrière outre-Atlantique. Son parcours prolifique, toujours dans la photographie, compte des séries comme Mission: Impossible, Les rues de San Francisco, Pour l'amour du risque, Hôtel et Melrose Place.

        Harry Falk. Né en 1933, il a réalisé les épisodes 185 et 190.

        Ray Danton. Il a réalisé l'épisode 196. Né le 19 septembre 1931 à New York, il est décédé le 11 février 1992 à Los Angeles.

        Dwight Adair a réalisé les épisodes 202, 205, 208, 210 et 216. Il a tenu le même poste sur quelques épisodes de Dallas. Il a également été répétiteur puis producteur sur quelques productions inconnues en France.

        Bruce Bilson. Né le 19 mai 1928 à New York, il a réalisé les épisodes 204, 211 et 215.

        Jerry Jameson. Il a réalisé les épisodes 206 et 218.

        Kate Swofford Tilley. Il a réalisé les épisodes 207 et 209.

        Alan Myerson. Il a réalisé l'épisode 212.

        Ron Satlof. Il a réalisé l'épisode 213.

        Michael Lange. Il a réalisé l'épisode 217.

        David Paulsen. Producteur exécutif de la dernière saison, principal scénariste sur celle-ci, il a réalisé les épisodes 219 et 220. Il a également dirigé des épisodes de Dallas, Côte Ouest et Dangerous curves, des séries sur lesquelles il a été producteur. Il a fait l'acteur une seule fois, sur le film The three sisters (1966).

Les musiciens

     Bill Conti a signé les différentes thèmes qui ont servi pour les génériques de début et de fin. Il a également composé les musiques additionnelles du pilote (considérés ici comme les épisodes 1 à 3). Il s'est fait connaître à la fin des années 70 en composant le fameux thème du film Rocky. Dans la décennie suivante, il a écrit les musiques des génériques de séries comme Falcon Crest, Cagney et Lacey, Scandale à l'amirauté (autre série du couple Shapiro), les Colby, Nord et Sud (mini-série dans laquelle on retrouve Linda Evans, Lee Berger et Terri Garber), et bien sûr Dynastie. Il a été oscarisé en 1983 pour la bande son du film L'étoffe des héros et a remporté trois Emmy Awards.

Liste des autres compositeurs

Angela Morley (94, 98, 105, 110, 116, 121, 140 et 184)
Artie Kane (57, 65, 67, 70, 75, 80, 82, 85, 91, 103, 107, 109, 119, 127, 129, 211, 214 et 217)
Ben Lanzarone (24, 27, 29, 33, 36, 39, 42, 47, 53, 56, 59, 69, 77, 96 et 104)
Dennis McCarthy (130, 131, 134, 136, 139, 141, 150, 153, 155, 157, 159, 161, 164, 166, 168, 170, 175, 179, 182, 188, 190, 194, 200, 204, 207, 209, 212, 215 et 220)
Duane Tatro (63, 74, 84, 87, 90 et 126)
Fred Steiner (51, 54 et 66)
Fred Werner (17 et 20)
Gerald Fried (71, 78 et 81)
Greg McRitchie (musiques additionnelles)
John E. Davis (142, 144, 147, 151, 172, 193, 196 et 198)
Ken Harrison (180, 186, 201, 203, 216, 218 et 219)
Lance Rubin (95, 101 et 112)
Mark Snow (6, 8, 10 et 12)
Marvin Laird (23, 25, 28, 31, 34, 40, 43, 45, 49, 114, 122 et 128)
Peter T. Meyers (4, 5, 7, 9, 11, 13, 14 à 16, 19, 21, 22, 26, 30, 32, 35, 37, 38, 41, 44, 46, 48, 50, 52, 55, 58, 60 à 62, 64, 68, 72, 73, 76, 79, 83, 86, 88, 89, 92, 93, 97, 99, 100, 102, 106, 108, 111, 113, 115, 117, 118, 120, 123, 124, 132, 135, 137, 138, 143, 145, 146, 148, 149, 152, 154, 156, 158, 160, 162, 163, 165, 167, 169, 171, 173, 174, 176, 177, 178, 181, 183, 185, 187, 189, 191, 192, 195, 197, 199, 202, 205, 206, 208, 210, 213 et la Réunion)
Richard Lewis Warren (18)
Richard Markowitz (125 et 133)

Divers

Les directeurs de la photographie

Alric Edens (66)
Michael Hugo
(1 à 3, 87 à 119, 122 à 139, 142 à 158, 161 à 212, 214 à 220 et la Réunion)
Irving Lippman (20, 21)
Emil Oster (
159)
Herb Pearl (
140, 141, 160 et 213)
Richard L. Rawlings
(4 à 19, 22 à 65, 67 à 86, 120 et 121)

Les monteurs

Bob Blake (40, 43, 45, 49, 52, 55, 58, 61, 62, 65, 68, 70, 74, 77, 80, 83, 86, 89, 92, 95, 98, 101, 104, 107, 110, 113, 116, 119, 125, 128, 131, 134, 137, 140, 143, 146, 150, 153, 159, 162, 165, 168, 171, 174, 176, 180, 183, 186, 189, 192, 195, 198, 201, 204, 27, 210, 213, 216 et 219)
George W. Brooks (120)
Joanna Bush (122, 126, 129, 132, 135, 138, 141, 144, 147, 151, 154, 157, 160, 163, 166, 169, 172, 175, 179, 182, 185, 188, 191, 194, 200, 203, 206, 209, 212, 215, 218 et 220)
Dick Darling (5, 8, 11, 14, 17, 19, 22, 25, 28, 31, 34, 37, 38, 41, 44, 47, 50, 53, 56, 59, 61, 64, 67, 72, 73, 76, 79, 82, 85, 88, 91, 94, 97, 100, 103, 106, 109, 112 et 115)
Michael Eliot (16 - avec Michael S. Murphy, 20, 23, 26, 29, 32 et 35)
Jim Faris (4, 7, 10 et 13)
Howard Kunin (18)
Barry L. Gold (La Réunion)
Michael S. McLean (1, 2, 3, supervision du montage début saison 1)
Kenneth Miller (30 - avec Michael S. Murphy, 51, 54, 57, 60, 63, 66, 69, 71, 75, 78, 81, 84, 87, 90, 93, 96, 99, 102, 105, 108, 111, 114, 117, 118, 123, 124, 127, 130, 133, 136, 139, 142, 145, 148, 149, 152, 155, 158, 161, 164, 167, 170, 173, 177, 178, 181, 184, 187, 190, 193, 196, 197, 199, 202, 205, 208, 211, 214 et 217)
Michael S. Murphy (6, 9, 12, 15, 16 - avec Michael Eliot, 21, 24, 27, 30 - avec Kenneth Miller, 33, 36, 39, 42, 46 et 48)
Larry Strong (121)
John M. Woodcock (supervision du montage saisons 1 à 9)

Les décorateurs

Elayne Ceder (La Réunion)
John E. Chilberg II (4 à 15)
Jack Martin Smith (199 à 220)
Frank Swig (1 à 3)
Paul Sylos (13 à 39, 43 à 61)
Tom Trimble (18 à 198)
Chuck Zacha (16 et 17)

     Les décors de Dynastie sont très nombreux et variés. Le tout premier d’entre eux, celui qu’on voit dans les génériques de début et de fin, celui où commence le premier épisode, est la maison des Carrington, une propriété appelée Filoli (San Francisco) qui existe réellement, mais qui n'a servi que pour le pilote. A partir du quatrième épisode, ce sont des pièces de la maison recrées en studio qui serviront pour le tournage. Certains éléments extérieurs du manoir familial proviennent d'une autre demeure, Arden Villa (également appelée Arbor Mansion), qui se trouve dans la ville de Pasadena. Malheureusement l’intérieur a été profondément modifié pour le tournage de La Réunion, épisode de trois heures qui mettait un terme à la saga. Ces scènes ont été tournées à la Tower Grove Mansion (Los Angeles).
     Un autre lieu que l'on retrouve souvent dans la série est le ranch de Daniel Reece, qui revient ensuite à sa fille Sammy Jo. Tous les extérieurs de Delta Rho (mais aussi ceux des écuries Carrington) ont été filmés à
Ventura Farms en Californie.
     Le triplexe d'Alexis ne se situe pas dans un immeuble de Denver, mais dans un immeuble de Los Angeles comptant dix-neuf étages appelé
The Longford et situé sur Wilshire Boulevard.

     Le court de tennis et les terrasses de La Mirage proviennent du Mountain Gate Country Club (Los Angeles) tandis que la piscine du même hôtel est celle du 
Mulholland Tennis Club.

     La façade du St Denis Club est en fait celle du Millenium Biltmore Hotel (Los Angeles), l'appartement où Steven et Claudia logent durant plusieurs épisodes provient du El Royale (Los Angeles encore) et les extérieurs du Carlton ont été filmés dans une propriété de Pasadena appartenant à Max Busch (cette résidence a brûlé en 2005). Notons que les intérieurs du Carlton avaient auparavant été utilisés pour un film de 1985, Cluedo.     
     Les bureaux de la Denver Carrington sont en réalité ceux de la Bank America Plaza de Los Angeles. Ceux de la Colbyco étaient situés dans la même ville, au 1840 avenue of the Stars, durant les trois premières saisons puis sur 1801 California Street, à Denver, durant le reste de la série.
     Le fameux hôpital de Cheney, où les Carrington se rendent très souvent pour des raisons évidentes s'appelle en réalité le Humana West Hills Hospital et se trouve à Canoga Park (Californie).
    Les scènes d'intérieur du palais du royaume fictionnel de Moldavie ont été tournées à GreenAcres, la fameuse propriété de
Harold Lloyd.
    Les extérieurs des bureaux du Consortium dans le téléfilm La Réunion sont en fait une propriété de Beverly Hills, Greystone Park & Mansion.

Le costumier

     Les vêtements portés par les acteurs de Dynastie sont principalement la création de Nolan Miller.
A n'en point douter, l'excentricité des costumes (le terme peut paraître fort mais il est difficile d'en employer un autre pour caractériser les tenues arborées par Joan Collins ou Linda Evans!) sont l'une des caractéristiques les plus marquantes du feuilleton. Qui peut oublier les extravagants chapeaux d'Alexis ou les larges épaulettes de Krystle? Les élégants Tuxedo portés par ces Messieurs sont également l'oeuvre du créateur.

 

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site