ÉcÉchos
hos
 

 
 

Casting:

        Esther Shapiro et son équipe ont mis pas moins de 16 mois pour caster tous les rôles principaux de la série. C’est George Peppard qui avait été prévu pour jouer Blake Carrington, tandis qu’Angie Dickinson devait interpréter le rôle de Krystle. Le premier avait d'ailleurs tourné une première version du film pilote mais n'a pas souhaité continuer la série, jugeant le personnage de Blake trop similaire à celui de J.R. dans Dallas. Avant d'engager John Forsythe, les producteurs proposèrent le rôle à Gregory Peck, qui bien entendu refusa lui aussi.

        John James avait auditionné pour le rôle de Steven, mais on lui attribua celui de Jeff.

        Alexis devait se prénommer Madeline et on avait envisagé de donner le rôle d'Alexis à Raquel Welch, Elizabeth Taylor, Faye Dunaway et Sophia Loren. Cette dernière aurait sans doute convenu, mais son manager et mari, Carlo Ponti, avait exigé un salaire de 150 000$ par épisode, ce qui aurait ruiné la production à long terme.

      Quatre cents cinquante jeunes filles avaient participé à l'audition pour le personnage de Sammy Jo, décroché par Heather Locklear, qui était alors une illustre inconnue.

        Wayne Rogers (M*A*S*H) aurait pu jouer le rôle de Mark Jennings.
        Le rôle de Kirby devait être attribué à Melissa Sue Anderson, vedette de La petite maison dans la prairie, avant d’être dévolu à Kathleen Beller.

        Le rôle de Tracy, la secrétaire, avait été prévu pour Cristina Ferrare, l’épouse du constructeur automobile John DeLorean, mais le rôle fut finalement attribué à Deborah Adair.

        Le rôle de Dex Dexter aurait pu être donné à l'acteur Jon-Erik Hexum, alors très lié à Joan Collins. Mais les producteurs ont craint des incidents en cas de rupture entre les deux amants, et ont préféré engager Michael Nader... Lequel aurait postulé pour jouer Peter de Vilbis. On dit aussi que c'est la productrice Elaine Rich qui l'aurait repéré après sa participation à la mini-série Bare Essence. Quoi qu'il en soit, précisons que plus de quatre-cents comédiens s'étaient présentés pour le rôle de Dex.

        Le rôle de Daniel Reece avait été prévu pour Richard Chamberlain, mais c’est Rock Hudson qui fut choisi en fin de compte. Ce dernier avait déjà été approché en 1984 par Esther et Richard Shapiro pour jouer dans une de leurs productions, Scandale à l'amirauté. Mais l'acteur était indisponible à l'époque.

        Le rôle de lady Ashley Mitchell, attribué à Ali MacGraw, avait été prévu pour Raquel Welch, selon la rumeur. Pourtant, miss Welch proclamait qu’elle détestait la télévision (à cette époque).

        Emma Samms a obtenu le rôle de Fallon seulement une semaine après le refus de Pamela Sue Martin de revenir dans le feuilleton.
        Kate O’Mara joue Cassandra Morell, dite « Caress », la sœur d’Alexis, et les producteurs ont démenti que son personnage ait été inspiré par celui de la véritable sœur de Joan Collins, la romancière Jackie Collins.

       Juliett Mills, qui joue dans la série la tante d'Amanda, Rosalind Bedford, est dans la vie mariée à Maxwell Caufiedl, son cadet de 18 ans.
      On avait envisagé d’attribuer le rôle de Joseph à un Français, Jean Yanne, alors producteur à Los Angeles. Mais Lee Bergere, moins « peuple », hérita du rôle.
      On dit que c'est Tori Spelling, la fille du producteur Aaron, qui aurait suggéré d'engager Emma Samms dans la série, après l'avoir vu dans le soap Hôpital Central.
     Brian Dennehy (Jake Dunham), Dale Robertson (Walter Lanckershim), Kathryn Leigh Scott (Jennifer - la secrétaire de Cecil), Tracy Scoggins (Monica Colby), Peter Mark Richman (Andrew Laird), John Howard Swain (Lieutenant Benson), Kale Brown (un docteur dans la saison 2), James Hong (Dr. Chen Ling), Aarika Wells (une prostituée de la saison 2) et Jonathan Goldsmith (Sergent Cooper) sont tous apparus dans un ou plusieurs épisodes de Dallas.
     Faye Dunaway, Elizabeth Taylor, James Darren et Rex Smith ont été approchés par la production des Colby pour avoir un rôle régulier dans le feuilleton.
      Angie Dickinson, Elizabeth Ashley, Susannah York et Diana Rigg ont toutes refusées le rôle de Sable Colby bien avant que Stephanie Beacham ne soit considérée.
     Burt Lancaster et Kirk Douglas auraient été considérés pour le rôle de Jason Colby.
     Doris Day aurait pu jouer le rôle de Constance Colby.
     Chad Everett, James Franciscus et Sam Elliott (époux de Katherine Ross) ont tous été envisagés pour le rôle de Ben Carrington. Avant eux, James Coburn a aussi été approché par la production, lorsque Ben était censé être un personnage régulier de The Colbys.
       Karen Cellini a été engagée par les producteurs de la série trois jours avant le début du tournage de la saison 7. Et c'est juste après la diffusion du deuxième épisode qu'elle fut renvoyée. L'actrice avait en fait auditionné pour le rôle de Channing Carter, dans le spin-off The Colbys.
       Suzette Charles, Miss America en 1984, aurait pu jouer le rôle de Jackie Deveraux.

 

Intrigues:

 

 

 

 

 

         Dynasty, au départ, devait s’intituler Oil (« pétrole »). Mais cela rappelait trop le thème central de Dallas... Finalement, seul le pilote en trois parties porte ce titre.
      Dans le script originel du premier épisode, les Carrington s’appelaient Parkhurst. Les producteurs ont préféré un nom plus britannique, donc plus élégant. Plus facile à prononcer pour les Français, mais c’est accessoire. Les Corby, dont la prononciation semblait désormais trop proche du patronyme « Carrington », sont en conséquence devenus les Colby.
        Le personnage de Jeff n'existait pas dans le script original et fut crée spécialement pour John James.
        A l'origine, Alexis ne devait apparaître que dans 6 episodes. Mais Eileen et Robert Pollock réussirent à convaincre Aaron Spelling de son potentiel en tant que personnage principal et la rebaptisèrent 'Alexis'. Ils commencèrent ensuite à faire des recherches pour trouver une interprète et, sur le conseil de la femme d'Aaron Spelling, Candy, ils se penchèrent sur le cas de Joan Collins, qui était apparue en guest sur un épisode de l'île fantastique (en tant que Cléopâtre). L'interprétation « camp » de l'actrice anglaise les emballèrent tant, qu'en l'a voyant à l'écran, Robert s'exclama: "C'est Alexis!"
        Lee Bergere a été doublé lors de la scène où son personnage de Joseph met le feu au chalet dans lequel il a attiré Alexis et Krystle. Cela, afin de préserver, vis-à-vis de la presse, le secret sur l’identité de l’incendiaire.
       Helmut Berger était tellement éreinté lors des tournages, à cause de ses virées nocturnes dans des boites de nuit, qu'il ne pouvait réciter son texte correctement. La production prenant du retard, il a fallu remplacer son personnage, sur deux scènes des épisodes 74 et 75, par celui de son avocat (Dick E. Maurier).
        Dominique Deveraux, jouée par Diahann Carroll, devait s’appeler Jimmy Todd (d'après un résumé du magazine américain TV Guide). Dans le cliffhanger de la saison 4, où elle révèle qu’elle est une Carrington, les producteurs ont fait filmer d’autres prétendues révélations afin de préserver le secret vis-à-vis de la presse : qu’elle avait été la femme de Cecil Colby, ou la mère de Kirby.
        Lady Ashley Mitchell et Daniel Reece auraient dû s'appeler Lady Noella Keynes et Dan Houghton Reece selon les premiers plans des scénaristes.
        Michael de Moldavie devait être à l'origine un prince d'un pays méditerranéen fictif bordé par la Grèce, la Bulgarie et la Turquie et nommé Tellenos! Et il devait s'appeler Galen, prénom attribué ensuite à son père (auparavant nommé Alexander).
       Certaines scènes jouées par Linda Evans dans l'épisode 118 avaient été écrites par Joan Collins à l'origine. Suite à l'absence de cette dernière (la comédienne ne souhaitait pas revenir tant qu'elle ne serait pas augmentée),  il a fallu réécrire le scénario.
        D'après un résumé paru dans le magazine TV Guide, Jonathan Lake devait s'appeler Gordon Barrett. On remarquera que c'est presque l'anagramme de Garrett Boydston, autre prétendant de Dominique. La bible de la saison 6 mentionnait quant à elle le nom de Gordon Everett tandis que le nom de famille de Garrett était Boyd.
       Les scripts des épisodes 134 à 137, 160 et 161 ont été réécrits après le tournage, occasionnant de nombreux changements. Plus de détails sur les pages consacrées à ces épisodes.
       Joan Collins et Linda Evans auraient souvent demandé à changer leurs textes. Quant à John Forsythe, ce sont des pans entiers de scripts qu'ils aurait refusé (notamment des histoires extra-conjugales avec d'autres femmes que Krystle).
     Le personnage de Ben, interprété par Christopher Cazanove, avait été créé pour être à l'image du Blake de la première saison mais suite à l'arrivée de Leslie dans la série, les scénaristes ont dû changer leurs plans.
    Le personnage de Krystle a été nommé ainsi d'après le vrai prénom de la soeur de Richard Shapiro.
    Le prénom de Fallon provient d'un journal appelé Town and Country Magazine.
    Francesca, la soeur de Sable, devait s'appeler Anthea selon les premiers plans des auteurs.
    Miles Colby devait s’appeler Max Colby. On changea son prénom pour ne pas confondre le personnage avec l’acteur, Maxwell Caulfield.
    Clay Fallmont et son père Buckley (Buck) devait se prénommer Todd et Stanley Freemont avant que les scénaristes n'en décident finalement autrement.
       Dans le dernier épisode de la saison 9, le capitaine Handler discute avec une femme qui se trouve dans une limousine noire et dans l'identité ne sera pas révélée dans le téléfilm La Réunion. Vraisemblablement c'est Lauren Hutton, l'un des mannequins les plus célèbres au monde, qui aurait prêté sa voix dans ce passage. Elle devait rejoindre le cast dans la 10ème saison.
       Le mari de Dominique et sa fille devaient s'appeler Lincoln Field et Melody Deveraux selon les premières idées des scénaristes.
     D'autres personnages ont vu leur nom et prénom modifiés au cours du processus de création des auteurs: Julia Carrington est devenue Krystina Carrington, Tim Carson et Craig Fuller ont respectivement été changés en Chris Deegan et Luke Fuller, Lester Varney a été transformé en Neal McVane, Rosamund Lowry en Rosalind Bedford et enfin Vic Kimball est devenu Nick Kimball.

 

Faits:

 

 

        Joan Collins n’a pas été doublée lorsqu’elle a chanté Let’s See What the Boys in the Backroom Will Have, dans l’épisode 76.
        Dans le dernier épisode qu’elle a interprété, Pamela Bellwood, qui interprète Claudia Blaisdel, n'était pas enceinte, contrairement à ce qu'on a pu souvent lire. Néanmoins, elle l'était effectivement dans la sixième saison bien que sa grossesse n’ait pas pu être incorporée au scénario. On notera qu'elle a manqué 5 épisodes, le temps d'accoucher et de se reposer.
       Après la fin de la série, Aaron Spelling et les époux Shapiros se sont livrés un combat féroce pour avoir les droits de la série. Ils avaient chacun pas moins de 10 avocats.
      Nolan Miller avait également conçu les vêtements de Linda Evans dans La grande vallée. Parce que sa partenaire à l'écran, Barbara Stanwyck, était trop petite, elle devait se contenter de tenues sans épaulettes, ce qui explique le désir du couturier de lui en avoir créées de toujours plus grandes dans Dynasty... Pour elles mais aussi pour les autres actrices!
    Après que l'on a découvert que Rock Hudson avait le SIDA, beaucoup de gens refusèrent de serrer la main ou même de parler à Linda Evans, car elle avait embrassé l'acteur à l'écran. Selon elle, la réaction de certaines personnes était proche de l'hystérie et cela l'a beaucoup affectée. Elle a même songé à quitter la série à l'époque à cause de cela.
     Après avoir quitté la série, Al Corley eut bien du mal à trouver du travail, beaucoup d'acteurs et de réalisateurs refusant de travailler avec lui.
     Jack Coleman est un descendant direct de Benjamin Franklin.
     Le vrai prénom d'Al Corley est Alfred. Après son éviction de Dynasty, il fit trois albums et connu un succès mondial avec la chanson Square Rooms.
    John James a également donné dans la chanson en enregistrant pour le marché allemand 3 titres dans les années 80 (This time -avec une comédienne allemande, Fooling around et Painted dreams).
    Pamela Bellwood avait quitté la série lors de la saison 3 car les scénaristes n'avaient plus d'idée pour son personnage. Mais avec le retour de Steven, les scénaristes pensèrent que Claudia avait à nouveau sa place. Néanmoins, déçue de l'évolution de son personnage, l'actrice décida de claquer la porte à la fin de la saison 6. Elle avait demandé à ce que son personnage ne soit pas tué, requête qui ne sera pas entendue.
     Le personnage de Joseph aurait été supprimé au début de la saison 4 car son interprète, Lee Bergere, s'était plaint auprès des scénaristes de leur manque d'intérêt pour son personnage.
     Kate O'Mara révèle dans son autobiographie avoir quitté Dynasty précipitamment (il lui restait encore 4 épisodes à tourner) car elle ne pouvait plus souffrir d'être la cible d'une autre actrice de la série qui avait tout fait se débarrasser d'elle, jugeant son personnage trop envahissant. L'actrice en question serait, vraisemblablement, Diahann Carroll ou Joan Collins.
    Jugeant que son personnage n'intéressait plus les scénaristes, Diahann Carroll a quitté la série en 1987. Elle aurait possiblement pu faire quelques apparitions dans la 8ème saison ainsi que dans la 3ème saison du spin-off The Colbys, laquelle fut finalement annulée durant l'été, mais finalement son personnage ne revint plus jamais dans Dynasty.
    Joan Collins et Linda Evans étaient très amies avant Dynasty, et le furent à nouveau ensuite. Mais durant le tournage de la série, Linda Evans fut très froide avec sa partenaire, supportant mal le fait de ne plus être le personnage féminin principal. Les mêmes problèmes se sont reproduis durant leur tournée commune, pour la pièce Legends.
    Autre sujet problématique pour Linda Evans à l'époque: son manque d'assurance. Il lui arrivait fréquemment de passer des nuits blanches la veille d'événements importants et d'être hantée par de terribles cauchemars. Elle perdit aussi sa voix lors du tournage d'un épisode de la série où Krystle devait se mettre à crier. Ses problèmes de confiance en soi ne furent réglés qu'au bout de 4 ou 5 années de tournage.
    Dans la seconde saison, les patrons d'ABC (la chaîne américaine qui diffusait la série) avaient ordonné qu'il y ait toujours un mètre de distance entre Steven et ses partenaires masculins.
    Stephanie Beacham est partiellement sourde: elle n'entend rien de son oreille droite et l'ouïe de son oreille gauche n'est opérationnelle qu'à 70%. En compensation, elle se débrouille assez bien pour lire sur les lèvres. De plus, les acteurs qui travaillent avec elle s'arrangent très souvent pour se tenir à sa gauche de manière à lui faciliter la tâche.
     Le personnage de Sable était le plus populaire des Colbys et ce, même avant le démarrage du feuilleton puisqu'elle avait remporté la première place dans un sondage organisé après la fin de l'épisode cross-over « les Titans » pour savoir quel serait le rôle qui allait le plus manquer aux téléspectateurs.
     Emma Samms était très impopulaire lors de son arrivée dans les Colbys et l'une des critiques les plus sévères qu'elle reçut concernait son poids. Certains journaux britanniques n'hésitait pas à la taxer de « Fat Fallon » (la grosse Fallon)! Ayant une formation de danseuse, Emma était habituée depuis très jeune aux critiques et a perdu très vite plusieurs kilos. Il lui faudra en revanche plus de temps pour s'imposer dans le rôle.
     Stephanie Beacham ne voulait pas passer l'audition pour le personnage de Sable durant l'été 1985 car elle était en vacances avec ses filles. Ce n'est que parce que sa voisine, à qui elle avait confié l'entretien de sa maison, avait perdu les clefs de chez elle qu'elle revint plus tôt à Londres.
       Jeroen Krabbe a déclaré, non sans humour, qu'il avait accepté le rôle de Jeremy Van Dorn car cela lui a permis de se trouver dans le même lit que Joan Collins, et ce, sans avoir à dépenser des fortunes en bijoux ou à l'inviter dans des restaurants luxueux. Au contraire, il fut même payé pour le faire.
     Emma Samms souffre d'une maladie rare, l'hygroma.
     Bien que le téléfilm de La Réunion semble avoir été réalisé « à l'économie », il n'en est rien. La location de la demeure qui a servi pour les nouveaux décors du manoir Carrington a coûté une fortune et Nolan Miller a créé pas moins de 42 costumes pour les actrices, là encore pour une somme assez importante.
      Dans l'une de ses premières scènes avec Joan Collins, Michael Nader a malencontreusement mordu sa partenaire en l'embrassant, et celle-ci a dû garder un bloc de glace sur ses lèvres pour le restant de la journée.
Lors de sa première scène dans Dynasty, Stephanie Beacham était si nerveuse que le verre qu'elle tenait à la main tremblait. Elle a alors demandé au réalisateur, Jerome Courtland, si elle pouvait le poser, malgré les indications de jeu qu'elles avait reçues. Celui-ci s'en est étonné, aussi lui a-t-elle précisé qu'elle ne voulait pas que les téléspectateurs pense qu'elle était saoule au moment du tournage!
     Comme son personnage de Mathew, Bo Hopkins a eu une aventure très jeune avec une amie de son voisinage, qu'il a mise enceinte et qu'il a épousé ensuite.
     Selon Christopher Cazanove, la tension entre les acteurs à la fin de la septième saison était énorme, tous craignant de voir leur personnage supprimé.
     Les acteurs eux-mêmes ne savaient pas qui allait survivre au cliffhanger de la saison 5. Seuls Heather Locklear, dont le personnage n'apparaissait pas dans la scène en question, et John James, qui venait de signer pour les Colbys, étaient certains de revenir. Ali McGraw apprit durant une soirée organisée pour fêter la fin de la saison 5 que son contrat ne serait pas renouvelé, les producteurs ne lui ayant même pas annoncé la nouvelle en personne. Joan Collins ne fut néanmoins pas effrayée de demander une augmentation de salaire et refusa de se rendre sur le tournage tant que sa demande ne serait pas prise en compte. Les producteurs furent à deux doigts de la renvoyer, d'où son absence dans le premier épisode de la saison 6, avant de se raviser.
     Si chaque cliffhanger des saisons 6 à 9 mit en scène Alexis dans une situation périlleuse, c'était pour parer le cas où Joan Collins refuserait à nouveau de se rendre sur le tournage. Ainsi, à la fin de la saison 6, Blake étrangle Alexis. Les producteurs avaient imaginé que la saison 7 commencerait avec les funérailles de son personnage si l'actrice Britannique leur posait encore des problèmes.
     Michael Nader et Joan Collins s'entendaient très bien durant le tournage et selon Michael, c'est la raison pour laquelle son personnage est resté si longtemps dans la série. En effet, Joan s'emportait parfois pour un rien et il était l'une des rares personnes à supporter son tempérament de feu.
   Le nom de famille de James Healey s'orthographie normalement Healy. L'acteur est d'origine irlandaise, ce qui explique sans doute le changement de Anders en Aynders, nom de famille de son personnage, qui sonne plus irlandais justement.
    Esther Shapiro avait dès le départ une idée très claire de ce qu'elle voulait: ressusciter l'ambiance des films des années 40, où les femmes étaient fortes et faisaient de leur manière de vivre un art subtil. Aaron Spelling partageait ce goût et Douglas S. Cramer, co-producteur de la série, se targuait de mener cette vie. "Devenant une femme plus mûre, j'avais envie de voir plus de femmes, plus d'élégance à la télévision" déclara-t-elle. "Les seules rôles que les actrices de quarante ans avaient étaient ceux de femmes au foyer tentant de s'émanciper ou ayant des aventures avec des jeunes hommes d'une vingtaine d'années. Cela n'intéresse pas forcément tout le monde." Au début, les médias n'étaient pas non plus très intéressés par Linda Evans et Joan Collins. "Ce sont de meilleures actrices qu'il y a vingt ans, elles sont très belles mais personne ne veut d'elles en couvertures". Évidemment, cette indifférence ne dura qu'un temps...
     Dans une émission spéciale diffusée en Allemagne ans les années 90, Denver Clan Ohne Maske (Dynastie derrière le masque), Al Corley a déclaré avoir eu une brève aventure avec Pamela Sue Martin.
    Si Michael Praed a prêté son prénom à son personnage dans la série, ce n'est pas un hasard, au contraire c'est une boutade des scénaristes: Michael Praed s'appelle en réalité Michael... Prince!
   Mel Brooks, et le reine Noor de Jordanie étaient de grands fans de la série. Cette dernière demandait même à l'époque qu'on lui envoie des enregistrements de la série! La famille princière de Monaco appréciait également les aventures des Carrington et s'est déplacée pour visiter les studios de tournage en 1986.
   James Healey, 42 ans est allé en prison pour tentative de meurtre. Il a été arrêté le 06 février 1992, à Los Angeles, alors qu'avec un morceau de verre, il allait trancher la gorge du mari de sa soeur, Benjamin Rivera, dont elle était séparée. Sa soeur, Annemarie, 35 ans, et un ami, Henri Marechal, 39 ans, ont également été arrêtés durant la rixe.
    Afin d'entretenir le mystère sur les comédiens susceptibles de revenir dans la saison 6, après le fameux cliffhanger de l'attaque terroriste de Moldavie, les producteurs versèrent sur eux de la sauce tomate (en guise de faux sang). Plus un comédien en avait sur lui, plus le message était clair: il ne reviendrait pas la saison suivante. Effectivement, ce sont William Campbell et Ali Mc Graw qui en ont eu le plus sur eux!
    Diahann Carroll chante de nombreux standards américains au cours de la série: I'm thru with love (épisodes 88 et 154), the very thought of you (épisode 90), I'm always chasing rainbows (épisode 108), Here's that rainy day (épisode 121), I've got you under my skin (épisode 136), I can't get started (épisode 163), Come rain or come shine et Crazy - en duo avec Gary Morris (Les Colby; épisode 17).
    La chanson que l'on entend en fond sonore dans l'épisode 175 s'appelle Danger Zone. Elle est interprétée par Kenny Loggins et a fait partie de la bande originale du film Top Gun avec Tom Cruise.
    Selon Nolan Miller, Jack Coleman était très mal à l'aise avec le rôle de Steven et craignait par dessus tout qu'on pense qu'il était homosexuel à l'instar de son personnage...
    Pendant trois mois Emma Samms travaillait à la fois sur Dynasty ET General Hospital, à cause d'un problème contractuel. Pendant l'une de ses premières scènes de Dynasty, Emma est tombé de cheval. Elle est tombée sur la batterie de son microphone, attachée dans son dos. Emma perdit momentanément tous ses réflexes dans les genoux et les chevilles. Son accident fit qu'elle ne put pas travailler pendant trois semaines, ce qui cause de très grands problèmes pour tourner ses scènes de Dynasty et General Hospital . Dans cette dernière série, le script a été réécrit de manière à ce qu'Emma puisse tourner 87 pages de dialogue en une journée.

    Le rôle de Tracy Kendall fut un grand tournant dans la carrière de Deborah Adair. Mais celle-ci considéra Dynasty plutôt comme une impasse: "Le personnage que je jouais n'était pas assez gentil pour menacer celui de Krystle ni assez intrigante pour menacer celui d'Alexis." Son départ pour le soap de Spelling Finder of Lost Loves fut inattendu. "Je ne saurai jamais si j'ai été prise dans Dynasty pour être testé pour une autre série," dit-elle. "Je ne sais pas et je m'en moque." Probablement parce qu'elle est passé  de second rôle à rôle principal, bien que sa série fut vite déprogrammée.

    Qu'est-ce que Ali Mc Graw et Catherine Oxenberg ont en commun? ... Elles ont été mariées au même homme, le producteur Robert Evans (Le Parrain, Rosemary's Baby, Chinatown...). Trois ans pour Ali McGraw's et seulement  une dizaine de jours pour Catherine Oxenberg.
    En 1997, huit ans après l'arrêt de Dynasty, Gordon Thomson reçut un prix de la famille royale Sénégalaise pour son interprétation du rôle d'Adam Carrington.
    Esther Shapiro a été l'assistante de Louella Parsons, l'une des professionnelles d'Hollywood les plus connues pour rapporter des ragots et détruire des carrières.

    Le manoir Carrington -- Le Château comme Esther Shapiro l'appelait affectueusement -- est supposé être situé à 45 minutes en voiture du centre-ville de Denver.
     A cause de son absence d'inhibition et sa façon de vivre très libérée, la presse anglaise avait surnommé Joan Collins "The British Open" ("l'Anglaise Ouverte")!
     Les cheveux de Jack Coleman étaient au début teints en blond clair, pour ressembler à ceux de Al Corley mais au bout de quelques saisons, ils ont retrouvé leur couleur blond foncé d'origine, l'acteur ayant cessé de les teindre.
     La récidiviste en mariage Joan Collins a trouvé son équivalent chez les hommes en la personne de Dale Robertson (Walter Lankershim). Tous les deux se sont mariés... cinq fois!
     Ali MacGraw a été élue en 1991 dans le People Magazine comme "l'une des 50 plus belles femmes au monde".
     A la moitié de la saison, 7 Caress disparu abruptement de Dynasty. Kate O'Mara avait une option pour une troisième saison (la huitième) qui ne fut pas utilisée. On lui demanda cependant de revenir tourner quatre episodes à la fin de la saison 7, afin de donner un départ plus satisfaisant au personnage. Elle déclina l'offre, préférant jouer Le roi Lear à Londres.

     Esther Shapiro a été vice-presidente de la programmation à ABC. Elle quitta la chaîne en 1978 avec l'assurance de pouvoir lancer une grande série en prime-time pour son retour.

     Jeroen Krabbé est de confession juive, tout comme Emma Samms.

     A cause de leur grande différence de taille, Kathleen Beller devait parfois se tenir sur une boite dans ses scènes avec Gordon Thomson.

     Quand Models, Inc. fut conçu, Spelling et la Fox avaient deux choix en tête pour le rôle d'Hillary Taylor, la patronne de l'agence de mannequin de la série: Joan Collins et Linda Gray. Mais Joan était indisponible pour le tournage et le choix se fit donc automatiquement.

     A l'époque de Dynasty, les gens qui sonnaient à la porte de chez Esther Shapiro pouvaient entendre le thème musical de la série en guise de carillon.
     Lorsque les acteurs se plaignaient à Esther Shapiro d'avoir trop peu d'informations sur le développement de l'histoire et sur la fin de l'histoire, celle-ci répondait "De quoi vous plaignez-vous? Dans la réalité, vous ne savez pas non plus comment votre vie va évoluer ou ce qui va arriver."
    Au grand dam des producteurs, Joan Collins s'est souvent montrée capricieuse pendant le tournage de la série. Ainsi, lorsqu'une scène de l'épisode "Seizure" (saison 4) fut tourné, le réalisateur George Stanford Brown a dû supporter trois remarques de l'actrice: le fait que le carnet d'adresses d'Alexis, créé par les accessoiristes, ne soit pas un vrai en cuir de chez Louis Vuitton; le manque de hors d'oeuvres sur la table d'Alexis; et enfin le fait que Michael Nader porte un costume tuxedo alors que son personnage est censé emmener Alexis faire un dîner en ville. Le réalisateur fit changer le carnet d'adresses, rajouta des hors d'oeuvres, et remplaça une ligne du script suite à judicieuse idée de Michael Nader: Dex n'emmènerait pas Alexis dîner mais aller voir un ballet...

Chiffres:

 

 

      La série fut vendue à plus de 90 pays dans les années 80 et elle fut alors la série la plus diffusée au monde.
      Pendant le tournage de la saison 7, et d'après le journal TV Guide, John Forsythe touchait 85.000 dollars par épisode, tandis que Linda Evans et Joan Collins en touchait 65.000. Dans l'émission After Dynasty, Joan Collins confesse qu'elle gagnait 100.000 dollars durant les deux dernières saisons.
      A la même époque (1986), et selon le Philadelphia Inquirer, Charlton Heston touchait le même salaire que John Forsythe, soit 85.000 dollars par épisode. Barbara Stanwyck, elle, en touchait 70.000 avant son départ (d'après New Idea).
      Lors de la deuxième saison, les salaires étaient bien moindres: John Forsythe gagnait 20.000 dollars par épisode, Linda Evans 17.000 et Joan Collins 15.000 (selon cette dernière, dans son autobiographie Second Act). Joan Collins en gagnait 20.000 pendant la troisième saison, 37.500 pendant la quatrième, 42.500 pendant la cinquième et enfin 60.000 durant la sixième.
      On a souvent pu lire que les acteurs de Dynasty ont accepté que leur salaire soit revu à la baisse pour tourner le téléfilm de fin, La Réunion, et cela est faux: le site
http://entertainment.ha.com a vendu aux enchères en 2002 la feuille de salaire de Joan Collins (daté du 20 mars 1991): celle-ci a été payé 400.000 dollars pour l'équivalent de quatre épisodes. Rappelons qu'elle gagnait 100.000 dollars par épisode lors de la saison 9!
      En 1981, la construction du décor de la maison Carrington a coûté un demi million de dollars, un record pour l'époque! Une telle somme n'a pas empêché les producteurs d'investir quasiment à chaque saison pour agrandir et transformer le manoir, afin de le rendre toujours plus attractif aux yeux des téléspectateurs.
Les bijoux portés par les actrices n'étaient pas toujours des vrais. Si Diahann Carroll avait sur elle pour 650.000 dollars de vêtements, de joaillerie et de sacs de voyage - signés Cartier -, lors de sa première apparition dans le feuilleton, les diamants et autres émeraudes que Sable Colby gardait jalousement dans son coffre à bijoux étaient tous en toc et ne valaient que dans les 400 dollars.
Geoffrey Scott touchait environ 20.000 dollars par épisode. Un salaire qui paraît assez étonnant pour un acteur qui n'était pas très connu avant de tourner dans Dynasty.
     Emma Samms n'était folle de son personnage au début. "Fallon n'avait aucune personnalité" déclara-t-elle. "Bien sûr, cela fut attribué à son amnésie. Mais ça a continué pendant longtemps". Son cachet de 30.000 dollars par épisode lors de la deuxième saison de The Colbys (selon le Daily News) a sans doute contribué à lui faire oublier ce « détail ».
     Cela peut paraître étonnant mais lors de la première saison de The Colbys, Stephanie Beacham touchait la même somme que les acteurs plus jeunes qu'elle. Son salaire à l'époque: 20.000 dollars selon le magazine People. A partir de la saison suivante, il faut revu à la hausse: 35.000 dollars d'après TV Week (ou 37.000 selon Woman's day).
   Karen Cellini, quant à elle, en touchait 12.500 soit la moitié du salaire de Catherine Oxenberg. Avant sa courte apparition dans la série, elle vendait des T-shirts au Hard Rock Café. C'est dans une robe de soirée empruntée à une amie qu'elle a passé l'audition.
    Les bijoux portés par les actrices de Dynasty provenaient souvent de chez Cartier, Tiffany and co ou encore de la boutique Edwar Beverly Hills.
   1984 fut l'année cruciale pour le marketing développé par les producteurs: à Noël débarquèrent dans les magasins des bijoux, de la porcelaine, de la lingerie, des chaussures, un jeu de société, des tapis, ainsi que le parfum Forever Krystle pour femmes et l'eau de Cologne Carrington pour hommes. Et l'année suivante ce furent des poupées en porcelaine à l'effigie d'Alexis et de Krystle et de vrais colliers de diamants vendus 10.000 dollars l'unité!
      Catherine Oxenberg touchait 25.000 dollars par épisode avant de quitter la série parce que les producteurs refusaient d'augmenter son salaire de 2.500 dollars. Malgré cette augmentation, elle aurait pourtant touché moins d'argent qu'Emma Samms, engagée près d'un an après elle!
    La robe la plus chère créée par Nolan Miller était celle portée par Linda Evans dans le dernier épisode de la saison 6. La plus chère portée par Joan Collins, apparaissait après le mariage d'Alexis et du roi Galen. Mais la scène ayant été coupée au montage suite au remaniements de scenarii de la saison 6, on ne put la voir sur l'actrice. En revanche, elle fut donnée à Stephanie Beacham, qui la porta dans un épisode des Colby.
    Le budget pour la garde-robe des acteurs était de 15.000 dollars au début de la série, puis de 18.000 dollars avec l'arrivée de Diahann Carroll, avant d'atteindre les 25.000 voire 35.000 dollars lors des pics d'audience.
    Apparemment, les idées préliminaires de Oil sont nées alors que les Shapiro étaient aux Bahamas. Si l'univers des Ewing se caractérisait par la mesquinerie et la médiocrité, les héros des Shapiros vivraient dans un monde de luxe et d'excès rappelant Sunset Boulevard avec une touche de glamour Européen. Au printemps 1980 les Shapiros ont présenté le script à Aaron Spelling, qui avait été contacté par ABC le 20 janvier 1980 pour développer une série censée battre Dallas. Spelling et ABC ont été immédiatement enchantés par le script -- et le budget refléta cet enthousiasme: la chaîne accorda 4 millions de dollars pour produire un pilote de 3 heures (le pilote original de 2 heures + un rajout de 1 heure pour montrer le mariage de Blake et Krystle). Tout devait être authentique! Du caviar aux fourrures en passant par le champagne et les Rolls.. Le souci du détail était tellement poussé que les producteurs ont eu du mal à choisir quelle édition du Vogue magazine devait être vue sur la banquette de la bibliothèque Carrington: la Française ou l'Américaine. Ils ont finalement opté la première - pour ajouter une touche française.
     Le salaire de Helmut Berger par épisode: 20 000 dollars.
    Aaron Spelling aurait été furieux après avoir appris que le sapin de Noël de l'épisode 100 n'avait coûté « que » 800 dollars et aurait demandé à ce qu'on le redécore pour la somme exorbitante de... 10 000 dollars. Cette somme comprend cependant l'agrandissement du petit salon des Carrington, décor plus étriqué dans les épisodes précédents.

 

Rumeurs:

 

 

      De même que Joan Collins et Linda Evans portaient souvent des extensions de cheveux, voire même des perruques, on dit que John Forsythe aurait fait de même. Quoi qu'il en soit, il attachait une grande importance à la façon dont il était coiffé.
Pamela Sue Martin s'était vue offrir un spin-off, se déroulant dans un hôtel de Miami, mais elle a refusé, ce qui entraînera de gros problèmes entre elle et les producteurs, dixit l'actrice elle-même. Une rumeur parue dans les journaux américains en 1985 avaient fait état du fait que Pamela Sue s'était vue offrir 1 million de dollars pour tourner dans The Colbys.
D'après le producteur David Paulsen, on lui proposa aussi de revenir dans la dernière saison de Dynasty mais Aaron Spelling s'opposa à son retour.
Linda Evans aurait été l'une des plus grosses dépensières d'Hollywood durant les années 80.
Kathleen Beller aurait vu son personnage disparaître à la fin de la saison 4 à cause d'une grossesse. Cette rumeur est cependant peu crédible étant donné que l'actrice n'a pas eu d'enfants à l'époque.
D'après ses collaborateurs, John Forsythe était fatigué du rôle de Blake dans les dernières saisons et après le départ de Linda Evans, il fut de plus en plus question d'abandonner son rôle.
Selon un journal à potins français, Pamela Sue Martin aurait tenté de reprendre le rôle de Pamela Ewing dans Dallas, après le départ de Victoria Principal. Le personnage n'ayant jamais été « recasté » dans la série, cette rumeur semble bien peu crédible.
    C'est Aaron Spelling qui aurait payé pour Joan Collins les 3.000 dollars requis pour avoir une étoile sur le fameux Hollywood Boulevard, la comédienne ayant été trop pingre pour le faire elle-même.
    Un spin-off avec le personnage de Nicholas Toscanni et un autre avec Daniel Reece auraient été envisagés par les producteurs.
    Bill Campbell (Luke Fuller) aurait quitté la série au bout d'un an car il ne souhaitait pas être catalogué comme un comédien ne sachant jouer que des rôles d'homosexuels. Pourtant, il en jouera un autre plus tard dans une autre production.
     Dans son autobiographie, Helmut Berger affirme que Pamela Sue Martin faisait une dépression nerveuse durant la saison 4 et qu'il n'a pas été étonné qu'elle quitte la série peu après son départ. D'autres sources disent que l'actrice ne pouvait plus supporter que toute l'attention soit focalisée sur Joan Collins et Linda Evans ou encore qu'elle n'avait plus besoin de tourner depuis son mariage avec un millionnaire.
   On dit que John James et Emma Samms auraient été intimes du temps des Colbys, ce que les intéressés n'ont jamais confirmé.
    On murmure que l'ancien candidat à la présidence des Etats-Unis, John Kerry, serait le père de la fille de Catherine Oxenberg, India.

 

Récompenses:

 

 


Voici la liste des principales récompenses remportées par le feuilleton durant sa diffusion:
 

People's Choice Awards:

Soap Opera Digest Awards:

1983: Favorite Female TV Performer (tied with Loretta Swift): Linda Evans

1984: Outstanding Prime-Time Soap: Dynasty

1984: Favorite TV Dramatic Program (tied with Hill Street Blues): Dynasty

* Outstanding Lead Actor: John Forsythe

* Favorite Female TV Performer: Linda Evans

* Outstanding Lead Actress: Linda Evans

1985: Favorite TV Dramatic Program: Dynasty

* Outstanding Actor in a Mature Role: John Forsythe

* Favorite Female TV Performer: Linda Evans and Joan Collins (tied)

* Outstanding Villainess: Joan Collins

1986: Favorite TV Dramatic Program (tied with Miami Vice): Dynasty

1985: Outstanding Prime-Time Soap: Dynasty

* Favorite New TV Dramatic Program: Dynasty II, The Colbys

* Outstanding Lead Actress: Linda Evans

* Favorite Female TV Performer: Linda Evans

* Outstanding Supporting Actress: Catherine Oxenberg

1987: Favorite Nighttime Dramatic Serial (tied with Dallas): Dynasty

* Outstanding Female Newcomer: Catherine Oxenberg

 

* Outstanding Villainess: Joan Collins

Golden Globe:

 

1981: Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama

Emmy Awards:

(tied with Barbara Bel Geddes): Linda Evans

1984: Outstanding Costume Design for a series:

1982: Best Performance by an Actor in a TV Series - Drama: John Forsythe

Nolan Miller, Costume Designer

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama: Joan Collins

 

1983: Best Performance by an Actor in a TV Series - Drama: John Forsythe

 

* Best TV Series - Drama: Dynasty

 

 


 

 

Nominations:

Et voici une liste non exhaustive des nominations obtenues par le feuilleton durant la même période:
 

Emmy Awards:

Golden Globe:

1981: Outstanding achievement in film editing for a series: Richard W. Darling

1981: Best Performance by an Actor in a TV Series -

* Outstanding art direction for a series: Brock Broughton, Set Decorator,

Drama: John Forsythe

John E. Chilberg; Frank Swig, Art Director, Paul Sylos, Art Director

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama:

1982: Outstanding drama series: Douglas S. Cramer, Executive Producer;

Joan Collins

Ed Ledding, Producer; Elaine Rich, Producer; Aaron Spelling,

* Best TV Series - Drama: Dynasty

Executive Producer; E. Duke Vincent, Supervising Producer

1982: Best Performance by an Actress in a TV Series -

* Outstanding Lead Actor in a Drama Series: John Forsythe

Drama: Linda Evans

1983: Outstanding Lead Actor in a Drama Series: John Forsythe

* Best TV Series - Drama: Dynasty

* Outstanding Lead Actress in a Drama Series: Linda Evans

1983: Best Performance by an Actress in a TV Series -

* Outstanding art direction for a series: Brock Broughton, Set Decorator,

Drama: Linda Evans

Paul Sylos, Art Director, Tom Trimble, Art Director

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama:

* Outstanding Costume Design for a series: Nolan Miller, Costume Designer

Joan Collins

* Outstanding film editing for a series: Bob Blake

1984: Best Performance by an Actor in a TV Series -

1984: Outstanding Lead Actor in a Drama Series: John Forsythe

Drama: John Forsythe

* Outstanding Lead Actress in a Drama Series: Joan Collins

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama:

* Outstanding art direction for a series: Brock Broughton, Set Decorator,

Linda Evans

Tom Trimble, Art Director

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama:

* Outstanding cinematography for a series: Richard L. Rawlings

Joan Collins

1985: Outstanding achievement in music composition for a series (dramatic

* Best TV Series - Drama: Dynasty

underscore): Angela Morley, Composer

1985: Best Performance by an Actor in a TV Series -

* Outstanding art direction for a series: Brock Broughton, Set Decorator,

Drama: John Forsythe

Tom Trimble, Art Director

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama:

* Outstanding Costume Design for a series: Nolan Miller, Costume Designer

Linda Evans

1986: Outstanding achievement in hair styling for a series: Cherie, Hairstylist;

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama:

Linda Sharp, Hairstylist; Gerald J. Solomon, Hairstylist

Joan Collins

* Outstanding achievement in makeup for a series: Jack Freeman, Makeup;

* Best TV Series - Drama: Dynasty

Bruce Hutchinson, Makeup; Robert Sidell, Makeup

* Best Performance by an Actor in a Supporting Role in a

* Outstanding achievement in music composition for a series (dramatic

Series, Mini-Series or Motion Picture Made for TV:

underscore): Angela Morley, Composer

John James

* Outstanding Costume Design for a series: Nolan Miller, Costume Designer

1986: Best Performance by an Actor in a TV Series -

* Outstanding cinematography for a series: Richard L. Rawlings [The Colbys]

Drama: John Forsythe

1987: Outstanding achievement in hair styling for a series: Cherie, Hairstylist;

* Best Performance by an Actress in a TV Series - Drama:

Gerald J. Solomon, Hairstylist

Joan Collins

* Outstanding art direction for a series: Brock Broughton, Set Decorator,

* Best TV Series - Drama: Dynasty

Tom Trimble, Art Director

1987: Best Performance by an Actor in a Supporting Role

1988: Outstanding achievement in hair styling for a series: Cherie, Hairstylist;

in a Series, Mini-Series or Motion Picture Made for TV:

Monica Hart Helpman, Hairstylist; Gerald J. Solomon, Hairstylist

Gordon Thompson

 

 

 
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site