**
WILLIAM BAST
William Bast est co-responsable du développement sur le spin-off de Dynasty, The Colbys. Il est également producteur sur la série et co-scénariste sur les épisodes 1, 3, 24, 25 et 49.
Né dans le Wisconsin, il part faire des études de théâtre à Los Angeles, où il partage sa chambre avec un futur acteur de légende, James Dean. En 1952, il part pour New York et entame une carrière à la radio et à la télévision. C'est l'année suivante qu'il écrit ses premiers scripts pour la chaîne CBS. Parmi ses nombreuses oeuvres on peut citer des épisodes de Perry Mason, The Prisoner ou Alfred Hitchock presents, mais aussi des téléfilms comme The Man in the Iron Mask (l'homme au masque de fer) avec Richard Chamberlain. Au cours de sa carrière, il a gagné de prestigieux prix dont un Emmy Eward.
En dehors de son travail pour la télévision, il est également auteur de plusieurs ouvrages sur James Dean, notamment Surviving James Dean* en 2006 dans lequel il révèle avoir été plus qu'ami avec l'acteur.
Membre de The Authors Guild of America, il a son propre site Internet:
http://members.authorsguild.net/williambast/
Il nous a malheureusement quittés en 2015.

* Ma vie avec James Dean, publié en France chez City Editions.

[About his contribution in the conception of the show]:
We created the characters, except those that crossed over from Dynasty.
[A propos de leur contribution dans la création de la série]:
Nous avons créé les personnages, à l'exception de ceux qui venaient de Dynasty.

[About what was imposed by Esther & Richard Shapiro]:
They « imposed » nothing on us; in fact, they were a tremendous help, with advice and guidance, as this was our first experience with the concept of nighttime soap opera. We were in charge of our show, but we all worked together to make the show the best we could.
[A propos de ce qui était imposé par Esther & Richard Shapiro]:
Ils ne nous ont rien imposé; en fait, ils ont été d'une grande aide, ils nous ont conseillés et aidés, car il s'agissait de notre première expérience avec le concept des soap opera diffusés en soirée. Nous étions en charge de notre série, mais nous avons travaillé tous ensemble afin de faire la meilleure série que nous pouvions.

[About the ideas which materialized and the ideas that never did]:
Your guess is as good as mine. Too long ago to recall and too many to keep track of. But, generally we held sway when we wanted something enough.
[A propos des idées qui se sont concrétisées et celles qui ne se sont pas concrétisées]:
Votre intuition est aussi bonne que la mienne. C'était il y a trop longtemps pour que je m'en souvienne et il y a trop de choses pour qu'on en ait gardé la trace. Mais, généralement, nous avons tenu bon quand nous voulions vraiment quelque chose.

[About the atmosphere between the actors, writers, and producers]:
Between actors and producers, the best! Both producers and writers were on the same team. As for actors, only Mr. Heston and Ms Stanwyck required some patience. We were in charge of the writers for our show; being writers ourselves, we handled them as we would have wanted to be handled.
[A propos de l'atmosphère entre les acteurs, les scénaristes et les producteurs]:
Entre les acteurs et les producteurs, le meilleur! Les producteurs et les scénaristes étaient dans la même équipe. En ce qui concerne les acteurs, seuls Mr Heston et Mlle Stanwyck requéraient de la patience. Nous étions en charge des scénaristes pour notre série; étant scénaristes nous-mêmes, nous nous y prenions avec eux comme on aurait voulu qu'on s'y prenne avec nous.

[About the work with legendary stars Barbara Stanwyck and Charlton Heston]:
Heston was often quite helpful, while Stanwyck was surprisingly cooperative, as well. Sometimes surprising how stars manage to control their egos and cooperate, especially if there's a prospect of a long run and a lot of loot, or a fear of not getting the best lines.
[A propos du travail avec les stars de légende Barbara Stanwyck et Charlton Heston]:
Heston était souvent d'une grande aide, tandis que Stanwyck était étonnement coopérative, elle aussi. C'est parfois surprenant comme les stars parviennent à contrôler leur égo et coopérer, en particulier s'il y a une perspective de travail de longue durée et beaucoup d'argent ou alors une crainte de ne pas avoir les meilleurs dialogues.

[About the performance of Stephanie Beacham]:
Ms Beecham is a splendid actress in my eyes. Stephanie is always a superior actress, which is why I wanted her for the part.
[A propos de Stephanie Beacham]:
Mlle Beecham est une actrice splendide à mes yeux. Stephanie est toujours extraordinaire en tant qu'actrice, ce qui explique que je la voulais pour le rôle.

[About the Nielsen Ratings and the reasons that could explain the show never became a hit]:
Combination of time-slot and the heavy dose of Dynasty as a recent comparison, though not at all like The Colbys.  It would have been idiotic to try to compete with Dynasty.  We wanted our own special style and voice.  Fortunately, our executive producers were our good friends and we all got along well, because they trusted us and respected our opinions.  That doesn't always happen in our business.  Too much one-upmanship goes on.  We did our best and enjoyed.
[A propos des audiences américaines et les raisons qui pourraient expliquer que la série n'est jamais devenue un grand succès]:
C'est la combinaison du créneau horaire et d'une forte dose de Dynasty qui était une comparaison récente, même si tout ne ressemblait pas aux Colbys. Il aurait été complément stupide d'essayer de concurrencer Dynasty. Nous voulions avoir notre propre style et notre propre ton. Heureusement, nos producteurs délégués étaient de bons amis et nous nous entendions tous très bien, parce qu'ils avaient confiance en nous et respectaient nos opinions. Ca n'arrive pas systématiquement dans notre travail. Il y a trop de despotisme dans l'air. Nous avions fait de notre mieux et y avons pris du plaisir.

[About the reasons of Barbara Stanwyck's departure after only one season]:
Probably mostly money, but somewhat also her behavior. Network pressure made it necessary, but I felt it a stupid move. Sorry to see her character go, but relieved that Ms Stanwyck herself left the show.  As you must have heard by now, some actors bring magic, some bring headaches. Once a star, always a star...at least that's the presumption, regardless of reality.  Often, especially with older successful actors and actresses, some artists cling to their past glory and assume they're still « the star of the show » (even if they're not) and behave so, which often creates problems for the rest of the cast, especially the leading characters, who are in fact the stars and don't usually appreciate being superceded by actors playing lesser parts, former stars included.
[A propos des raison du départ de Barbara Stanwyck après seulement une saison]:
Probablement surtout à cause de l'argent, mais quelque part aussi à cause de son comportement. Les pressions de la chaîne ont rendu cela nécessaire, mais j'ai ressenti ça comme un départ stupide. J'étais désolé de voir son personnage partir mais soulagé que Mme Stanwyck elle-même quitte la série. Comme vous devez déjà le savoir, certains acteurs apportent de la magie, d'autres des maux de tête. Star d'un jour, star toujours... au moins c'est une présomption, indifférente à la réalité. Souvent, en particulier des acteurs et actrices âgés qui ont eu du succès, certains artistes s'accrochent à leur passé et estiment qu'ils sont toujours « la star de la série » (même s'ils ne le sont pas) et agissent de la sorte, ce qui créent fréquemment des problèmes avec le reste de la distribution, notamment ceux qui jouent les personnages principaux, anciennes stars inclues.

[About his memories of Barbara Stanwyck's possible return in season 2]:
Only vague...
[A propos de ses souvenirs du retour possible de Barbara Stanwyck dans la saison 2]:
Seulement de vagues souvenirs.

[About Emma Samms and how she played her role as a victim]:
In fact, her role was meant to be that of a victim, and she fulfilled that requirement perfectly, I thought. That's what good acting is all about; you play the character you've been hired, which is mercifully not always the same old, same old.
[A propos d'Emma Samms et de sa manière de jouer son rôle comme une victime]:
En fait, son rôle était supposé être celui d'une victime, et elle a rempli cette exigence à la perfection, selon moi. C'est tout ce que doit être un bon jeu d'acteur: vous jouez le personnage pour lequel vous avez été engagé, qui n'est heureusement pas toujours le bon vieux même rôle.

[About the ultimate episode and the abduction of Fallon - your idea?]:
(Not our idea) By that time, I wished I was on another planet myself, and wanted out. (Come back next season and find Fallon on a distant planet???)
[A propos du dernier épisode et de l'enlèvement de Fallon - votre idée?]:
(Ce n'était pas notre idée). A ce moment là, j'espérais moi-même être sur une autre planète, et je voulais m'arrêter. (Revenir l'année suivante et trouver Fallon sur une planète éloignée???)

[About the way the abduction would have been approached next season]:
Your guess is as good as mine.  Redundant.  Never got to address the issue, show dropped from net schedule next season.
[A propos de la manière dont aurait été abordé cet enlèvement la saison suivante]:
Votre intuition est aussi bonne que la mienne. C'était superflu. Nous n'avons jamais eu à songer à la solution, la série ayant été retirée des grilles de la saison suivante.

[About the original ideas for the next season]:
Too long ago to recall details. Wouldn't have put that much work into next season, as there might not have been one...which there wasn't.
[A propos des idées originales pour la prochaine saison]:
C'était il y a trop longtemps pour que je me souvienne des détails. Nous n'avions pas beaucoup travaillé sur cette saison, étant donné qu'il y avait de fortes chances qu'il n'y en ait pas d'autre... ce qui fut le cas.

[About the rumor that Diahann Carroll was supposed to join the cast as a regular in the season 3]:
Don't recall.
[A propos de la rumeur selon laquelle Diahann Carroll aurait rejoint la distribution définitivement dans la saison 3]:
Je ne m'en souviens pas.

[About the rumor that Ricardo Montalban was about to leave the show before it was cancelled]:
Not to my knowledge.  He is a saint and would never have abandoned ship, not unless we cut his part down too much, of course, which we weren't about to do.  One of the best actors on the show, so why lose him?
[A propos de la rumeur selon laquelle Ricardo Montalban était sur le point de quitter la série avant qu'elle ne soit annulée]:
Pas à ma connaissance. C'est un saint et il n'aurait jamais abandonné le navire, sauf si nous avions trop diminué son rôle, ce que, bien sûr, nous n'étions pas sur le point de faire. C'était l'un des meilleurs acteur de la série, pourquoi le perdre?

[About Elizabeth Taylor being considered for a role]:
Proposed the idea, but it was shot down by Aaron, who may have had a previously disappointing experience working with Ms Taylor, though I do not know if that is true or not. Some things in our business remain mysteries. The final  casting  was out of my hands, though I would have loved having her come aboard.  It might have saved the show in the end.
[A propos de la possibilité qu'Elizabeth Taylor soit considérée pour un rôle]:
J'ai proposé l'idée, mais elle a été écartée par Aaron, qui avait dû avoir précédemment une expérience décevante en travaillant avec Mlle Taylor, même si je ne suis pas sûr que ce soit vrai ou pas. Certains choses dans notre métier demeurent des mystères. Le casting final n'était pas de mon ressort, bien que j'aurais adoré l'avoir avec nous. Cela aurait pu sauver la série au final.

[About his best souvenir of those days]:
My best souvenir is the People's Choice Award that we won, not to mention the fun we had working with our friends, the Shapiros, executive producers on both Dynasty and our show.
[A propos de son meilleur souvenir de cette époque]:
Mon meilleur souvenir c'est le People's Choice Award que nous avons gagné, sans mentionner le plaisir que nous avons eu à travailler avec nos amis, les Shapiro, producteurs délégués sur Dynasty et sur notre série.

Interview réalisée en juillet 2008.
 
Quelques jours après cette interview, William Bast nous a écrit à nouveau pour compléter certains points:

 
« Paul Huson, my sometime writing partner,  and I were hired to create a « spin-off » of Dynasty by its creators/producers, Esther and Richard Shapiro, who were already too busy writing and producing their series to take on the  major task of creating another series simultaneously.  So, The Colbys was all ours to create with their guidance, but sans interference, which we did.  Having never dealt with the  challenging task of creating and writing a continuing saga, especially in the shadow of Dynasty, the highest rated show on TV at the time, we bit the bullet and wrote the pilot script, which the Shapiros submitted and promptly got a go-ahead from the network.  From the start, the show was ours to run, though the Shapiros were there to keep us on course, should we stray too far.  We did get away with some material that the network was shy of, but the Shapiros  had faith in us and supported everything we wanted.  The show performed well, considering the time slot ABC grave us, but it never quite matched the popularity of  Dynasty, though it pleased ABC enough to pick it up for a second season.  The rest is history. 
As for dealing with the likes of both Stanwyck and Heston week after week...,let's just say it took a lot of...skill.  Nonetheless, we had a great time doing it, thanks mainly to our dear friends, the Shapiros, who were there to run interference... 
Paul Huson gets the credit for the sci-fi stuff, though we ultimately went the route of believability, so Fallon was spared her trip to outer space.  It was never our intention to sacrifice drama for fantasy; Fallon's abduction was intended to be all in her mind.  The end result was entirely network.  By the end of that first year, we were almost relieved that the show wasn't being picked up.  As for what might have happened, that's entirely up to you. 
As for Ricardo, I have no idea what his thinking was, and never got a chance to find out.  He was certainly a pleasure to work with; would that all actors were as amenable. 
It was rather sad that the show didn't get picked up, but, frankly, it was also a major relief.  Fun while it lasted, but too much of a grind finally.  As for the atmosphere, the cast couldn't have been more respectful, though working with Heston was largely up-hill - he's quite brilliant, but equally demanding. »   
« Paul Huson, mon partenaire de plume occasionnel, et moi avons été embauchés pour créer un « spin-off » de Dynasty par ses créateurs / producteurs, Esther et Richard Shapiro, qui étaient déjà trop occupés à l'écriture et la production de leur série pour prendre en charge une tâche aussi importante que la création simultanée d'une autre série. Ainsi, la création de The Colbys nous a été confiée entièrement avec leurs conseils, mais sans qu'ils interfèrent, création que nous avons menée à bien. N'ayant jamais eu à nous occuper de la tâche délicate de créer et d'écrire une saga, en particulier dans l'ombre de Dynasty, la série la plus regardée à la télévision à l'époque, nous avons pris notre stylo et écrit le script du pilote, que les Shapiro ont soumis à la chaîne qui a donné son feu vert. Dès le départ, c'était à nous de diriger la série, même si les Shapiro étaient là pour nous aider à tenir le cap si on déviait trop loin. Nous avons abandonné certaines idées car la chaîne était trop timorée, mais les Shapiro avaient confiance en nous et nous soutenaient dans tout ce que nous voulions. La série faisait des scores honorables, compte tenu du créneau accordé par ABC, mais elle n'a jamais tout à fait atteint la popularité de Dynastie, bien que cela ait suffisamment contenté ABC pour commander une deuxième saison. Le reste est de l'histoire ancienne.
Concernant les relations avec Stanwyck et Heston semaine après semaine..., disons simplement qu'il a fallu beaucoup de... doigté. Néanmoins, nous eu beaucoup de plaisir à le faire, notamment grâce à nos chers amis, les Shapiro, qui étaient là pour régler les ingérences... 
C'est à Paul Huson qu'a été confié l'affaire de la soucoupe volante, même si en fin de compte nous avions choisi la voie de la crédibilité, de sorte que Fallon ait été épargné de son voyage dans l'espace. Il n'a jamais été notre intention de sacrifier le ton dramatique pour du fantastique; l'enlèvement  de Fallon était censé se passer dans sa tête. Le résultat final était entièrement celui de la chaîne. À la fin de cette première année, nous avons ont été presque soulagés de constater que la série a été annulée. Quant à ce qui aurait pu se passer, libre à vous de l'imaginer.
Concernant Ricardo, je n'ai aucune idée de ce qu'il pensait, et je n'ai jamais eu une chance de le découvrir. Ca été clairement un plaisir de travailler avec lui; je voudrais que tous les acteurs soient aussi souples.
 Il est plutôt triste que la série ait été annulée mais, franchement, ça a également été un grand soulagement. C'était amusant le temps que ça a duré, mais au final il y avait trop de soucis. Quant à l'atmosphère, la distribution n'aurait pas pu être plus respectueuse, même si travailler avec Heston a été extrêmement complexe - il est assez brillant, mais tout aussi exigeant. »  
 
 
 
 
PAUL HUSON
Paul Huson est l'autre co-responsable du développement deThe Colbys. Il est aussi producteur sur la série et co-scénariste sur les épisodes 1, 3, 24, 25 et 49.
Né en Angleterre, il commence sa carrière en tant qu'acteur dans le film Richard III (1955) puis travaille dans les années 60 en tant que directeur artistique pour des productions de la BBC  et de la Columbia Pictures avant d'immigrer aux Etats-Unis. Là, il commence l'écriture d'ouvrages ésotériques qu'il illustre souvent avec ses propres dessins. A la fin des années 70, il commence à écrire pour la télévision américaine, le plus souvent aux côtés de William Bast. En 2009, il publie un cinquième livre traitant de la symbolique du tarot, Dame Fortune's Wheel Tarot.
Il est membre de prestigieuses associations littéraires telles que The Authors Guild of America, The Academy of Television, Arts & Sciences ou encore The British Academy of Film and Television Arts.
Voici le lien de son site Internet:
http://members.authorsguild.net/paulhuson/

[About his commitment in the show]:
Our friends the Shapiros asked us to write and produce it, in 1984. It sounded like fun.
[A propos de la manière dont il a été engagé pour travailler sur la série]:
Nos amis les Shapiro nous ont demandé d'écrire pour la série et de la produire, en 1984. Cela avait l'air amusant.

[About his contribution in the conception of the show]:
Almost everything except for Fallon and Jeff.  The Shapiros and Pollocks had the notion that Jeff should be given half of Jason Colby's sister's money, in order to spin him and Fallon off into their own series, but that's all. Pretty much everything else was ours.
[A propos de sa contribution dans la création de la série]:
Nous avons créé à peu près tout à l'exception de Fallon et de Jeff. Les Shapiro et les Pollock avaient la notion que Jeff recevrait la moitié de l'argent de la soeur de Jason Colby, afin que lui et Fallon partent pour leur propre série, mais c'est tout. Une grande partie du reste était notre création.

[About what was imposed by Esther & Richard Shapiro]:
We had a free hand, but where we needed help with the soap opera technique (and there is a very definite technique), they were always ready to help, especially the Pollocks, who were experts in the field.
[A propos de ce qui était imposé par Esther & Richard Shapiro]:
Nous avions les mains libres, mais quand nous avions besoin d'aide avec la technique du soap opera (et c'est une technique très codifiée), ils étaient toujours prêt, en particulier les Pollock qui étaient des experts en la matière.

[About the ideas which materialized and the ideas that never did]:
I can't think of one idea that never materialized. We were pretty much left alone. The Pollocks and Shapiros had their hands full with Dynasty.
[A propos des idées qui se sont concrétisées et celles qui ne se sont pas concrétisées]:
Je ne peux pas me souvenir d'une idée qui ne s'est jamais concrétisée. Nous étions presque laissés seuls. Les Pollock et les Shapiro avaient les mains prises avec Dynasty.

[About the atmosphere between the actors, writers, and producers]:
It all appeared fairly cordial to us.
[A propos de l'atmosphère entre les acteurs, les scénaristes et les producteurs]:
Tout cela nous apparaissait comme très amical.

[About the work with legendary stars Barbara Stanwyck and Charlton Heston]:
They were professionals, and I think their work on the show showed this. As professionals, when they'd give feedback on their scripts, (particularly with Heston) it was generally helpful.
[A propos du travail avec les stars de légende Barbara Stanwyck et Charlton Heston]:
C'était des professionnels et je pense que leur travail sur cette série reflétait ça. En tant que professionnels, quand ils nous livraient leurs impressions sur les scripts (en particulier Heston) c'était généralement d'une grande aide.

[About the Nielsen Ratings and the reasons that could explain the show never became a hit]:
Time slot.  We were destined to be placed opposite Cheers which was very popular at the time.  Unfortunately viewers would watch Cheers and record us, to watch later, not vice-versa, so we wouldn't show up on the ratings.  Whenever Cheers was off the air or into re-runs, we would take the evening. Spelling tried to get the network to change the time slot, but they wouldn't.
[A propos des audiences américaines et les raisons qui pourraient expliquer que la série n'est jamais devenue un grand succès]:
Le créneau horaire. Nous étions destinés à être placés en face de Cheers qui était très populaire à l'époque. Malheureusement, les téléspectateurs regardaient Cheers et enregistraient notre série pour la regarder plus tard, l'inverse n'étant pas vrai, donc nous ne nous faisions pas la différence au niveau de l'audimat. Chaque fois que Cheers n'était pas programmé ou qu'il y avait des rediffusions, nous étions leader. Spelling a essayé de convaincre la chaîne de changer la tranche horaire mais ils n'ont pas voulu.

[About the ultimate episode and the adding of science-fiction - your idea?]:
No, it was not our idea, it was our friend Richard Shapiro's brainwave.  He felt Fallon's « alien abduction » as a cliffhanger would make it impossible for the network to cancel the series.  Unfortunately, it didn't work.  They cancelled it anyway.
[A propos du dernier épisode et de l'enlèvement de Fallon - votre idée?]:
Non, ce n'était pas notre idée, c'était l'idée géniale de notre ami Richard Shapiro. Il pensait que « l'enlèvement extra-terrestre » de Fallon comme cliffhanger rendrait impossible la décision de la chaîne d'annuler la série. Malheureusement, ça n'a pas marché. Ils ont annulé la série quand même.

[About the way the abduction would have been approached next season]:
Bill and I conceived it to be an hallucination.
[A propos de la manière dont aurait été abordé cet enlèvement la saison suivante]:
Bill et moi l'avions conçu comme une hallucination.

[About the original ideas for the next season]:
Frankie and Philip's fate would have depended on their contracts, ditto Channing's fate - had she had an abortion, she would have been out of the show I suspect. However, whether we ourselves would have continued with the show would have depended on our contracts, too, and Spelling and the network were in no position to even negotiate deal memos with cancellation looming as a distinct possibility. 
[A propos des idées originales pour la prochaine saison]:
La destinée de Frankie et de Philip aurait dépendu du contrat des acteurs, de même pour Channing - si elle avait avorté, j'ai le sentiment qu'elle aurait quitté la série. Quoi qu'il en soit, si nous-mêmes avions continué la série cela aurait aussi dépendu de nos contrats, et Spelling et la chaîne n'étaient pas en position de renégocier ne serait-ce que des contrats pour des bloc-notes avec la possibilité que la série soit annulée qui se dessinait distinctement.

[About the reasons of Barbara Stanwyck's departure after only one season]:
I gather she never wanted to work for more than one season -- I believe she needed the money.
[A propos des raison du départ de Barbara Stanwyck après seulement une saison]:
Je crois comprendre qu'elle n'a jamais voulu travailler pour plus d'une saison - - je crois qu'elle avait besoin d'argent.

[About his memories of Barbara Stanwyck's possible return in season 2]:
No, I'm afraid I don't (remember).
[A propos de ses souvenirs du retour possible de Barbara Stanwyck dans la saison 2]:
Non, je crains que je n'en souvienne pas.

[About the rumor that Diahann Carroll was supposed to join the cast as a regular in the season 3]:
This may have just been a publicity plant, but I can't really say. There certainly weren't any story lines, that we knew of.
[A propos de la rumeur selon laquelle Diahann Carroll aurait rejoint la distribution définitivement dans la saison 3]:

Cela n'était peut-être qu'un coup monté pour faire de la publicité, mais je ne peux pas vraiment le dire. Il n'y avait certainement aucun scénario dont nous avions connaissance.
[About the rumor that Ricardo Montalban was about to leave the show before it was cancelled]:
Not as far as we knew, but again, it would have depended on how his contract was negotiated and whether the network would have met his price.
[A propos de la rumeur selon laquelle Ricardo Montalban était sur le point de quitter la série avant qu'elle ne soit annulée]:
Non, du moins pas que nous sachions, mais, là encore, cela aurait dépendu de comment son contrat était négocié et si la chaîne était prête à mettre le prix.

[About his best and worst souvenir of those days]:
Best souvenir: it was one of the most pressured, fun, entertaining projects I have worked on.  My best memory I suppose is of working daily with the Pollocks and Shapiros.  Also Don Roos (*) was a bright spark to work with.

Worst memory: attending a luncheon on the Dynasty set for the Monaco royal family and suddenly realizing I was wearing white sports socks with my formal blue suit. (Now that's a Colby's/Dynasty style dilemma!)
[A propos de son meilleur et de son pire souvenir de cette époque]:
Le meilleur souvenir: c'était l'un des projets les plus excitants, amusants et divertissants sur lesquels j'ai travaillé. Je suppose que mon meilleur souvenir c'était de travailler quotidiennement avec les Pollock et les Shapiro. Travailler avec Don Ross (*) était aussi comme une étincelle brillante.

Le pire souvenir: être invité à un déjeuner mondain sur le plateau de Dynasty en l'honneur de la famille royale de Monaco et réaliser soudainement que je portais des chaussettes de sport blanches avec mon costume bleu cérémonieux. (Voilà un dilemme dans le style de Dynasty et des Colbys!)
*: consultant du scénario sur les épisodes 4 à 49 de la série.
Interview réalisée en juillet 2008.
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site