Les scripts de Dynastie: Saison 4 (suite)

65

The hearing I (Revised First Draft; July 11, 1983)

Saison 4

Épisode 4

    
Scènes coupées : 3
Scène écourtée : 1
Scène alternative : 1
Changements : 15

 

Changement 1

Sammy Jo ne devait pas poser pour des maillots de bain mais pour des robes.
 

Scène coupée 1

Scène ultra mineure et très courte. Steven cherche Claudia et on lui répond qu'elle est dans le bureau de Fallon.

Changement 2

Dans la scène où Steven apprend que Claudia va travailler pour Fallon, cette dernière se permettait une plaisanterie qui a été supprimée de le version télévisée : "This ex-manic depressive has got the makings of a hotshot lady executive" ("Cette ex-maniaco-dépressive a les moyens de devenir une super cadre au féminin").
Dans la même scène, on mentionnait aussi Chris (qui devait déjeuner avec Steven, Claudia et Danny) et Mme Pomeroy, la dame des services sociaux.
Enfin, Fallon ne parlait du témoignage qu'elle allait devoir faire.

 

Changement 3

A la fin de sa conversation avec Andrew Laird, Krystle devait se montrer plus acerbe avec lui.
 

Changement 4

Blake et Alexis devaient discuter dans la bibliothèque et non dans le jardin. De plus, c'est Blake qui devait avoir le dernier mot et non Alexis.
 

Scène coupée 2

Fallon vient voir Blake et lui demande de renoncer à son action en justice contre Steven. Elle lui apprend aussi qu'elle va témoigner en faveur de son frère.

BLAKE:
Darling. This is a pleasant surprise. You look beautiful.
Ma chérie. C'est une surprise plaisante. Tu es magnifique.

FALLON (holding two dozen of red roses in a vase):
Daddy, you're supposed to notice the roses. Not me.
(elle tient deux douzaine de roses rouges dans un vase). Papa, tu es supposé remarquer les roses. Pas moi.

Fallon embrasse son père sur la joue.

FALLON:
The roses are from your favorite daughter. The vase from Marcia.
Les roses viennent de ta fille préférée. Le vase vient de Marcia.

BLAKE:
Thank you both. Now, what's the catch ?
Merci à toutes les deux. A présent, quel est le piège ?

FALLON (playing offended):
Catch ? Don't you trust your favorite daughter ?
(elle joue les offensées) Piège ? Tu ne crois pas ta fille préférée.


BLAKE:
One dozen is "I love you". Two dozen is...
Une douzine c'est pour dire "Je t'aime". Deux douzaine c'est pour...

FALLON (the smile fading):
I love you... but.
(son sourire disparait). Je t'aime, mais...


BLAKE:
Go on.
Continue.


FALLON:
I've just come from Chris Deegan's office.
Je reviens tout juste du bureau de Chris Deegan.


BLAKE:
I see. And ?
Je vois. Et ?


FALLON:
He wanted to go over my testimony for the hearing tomorrow morning.
Il voulait passer en revue mon témoignage pour l'audience de demain matin.

BLAKE:
That's his job. I'm sure he is a competent lawyer.
C'est son travail. Je suis sûr que c'est un avocat compétent.

FALLON (playing for understanding):
Daddy, what am I supposed to do ? I love both you and Steven, but whatever I say at that hearing tomorrow, someone's going to be hurt.
(elle essaie d'obtenir sa bienveillance) Papa, qui suis-je supposé faire ? Je vous aime Steven et toi, mais quoique je dise demain durant cette audience, quelqu'un va en souffrir.

BLAKE:
You have to say what you honestly believe. I'd expect nothing less from you.
Tu dois dire ce que tu penses honnêtement. Je n'en attendrai pas moins de toi.

FALLON:
What I honestly believe ? All right. Call it off, please !
Ce que je pense honnêtement ? D'accord. Arrête ça, s'il te plait !


BLAKE:
I can't do that.
Je ne peux pas faire ça.


FALLON:
You can do anything you want ! If you love Steven...
Tu peux faire ce que tu veux ! Si tu aimes Steven...

BLAKE:
"What", Fallon ? Let him do whatever he wants, any time he wants !? Does that go for you, too ? Whatever you say or do, I should simply say "I love you" and turn my back !?
"Quoi", Fallon ? Laisse-le faire tout ce qu'il veut, chaque fois qu'il le veut ?! Est-ce que ça vaut pour toi aussi ? Quoique tu dises ou fasses, je dois simplement dire "Je t'aime" et tourner le dos ?!


FALLON:
That's not what I'm asking !
Ce n'est pas ce que je demande !

BLAKE:
Yes it is ! Steven is a faggot *, living with another faggot, and pretending to be a father ! Wether it's you or your brother, I won't pay lip service to being your father !
Si c'est ça ! Steven est un pédé*, il vit avec un autre pédé, et il fait semblant d'être un père ! Que ce soit toi ou ton frère, je ne vais pas être un père sans convictions !


FALLON:
Daddy ! It's ripping us appart -- you, Steven... and me ! It's not too late to stop !
Papa ! Ca nous sépare les uns des autres -- toi, Steven... et moi ! Ce n'est pas trop tard pour arrêr !

BLAKE:
It is too late ! What I'm doing has nothing to do with my love for your brother. It has everything to do with protecting his son's future. (Pause. Sadly) As far as I'm concerned, even if I were to withdraw my action, things could never be the same between us.
Si ça l'est ! Ce que je fait n'a rien à voir avec mon amour pour ton frère. Ca a tout à avoir avec le fait de protéger le futur de son fils. (Pause. De manière triste) En ce qui me concerne, même si j'abandonnais mon action, les choses ne pourraient plus jamais être les mêmes entre nous.

*: cette injure a probablement disparu dans la version finale du script, comme ça a été le cas dans une autre scène (voir "changement 13" pour plus de détails).

Scène coupée 3

Alors que Fallon quitte le bureau de son père, elle croise Adam qui va au contraire le rejoindre.

ADAM (to Marcia):
Any chance my father can squeeze me into hus busy schedule ?
Est-ce qu'il y a une chance que mon père me trouve une place dans son planning chargé ?


FALLON:
You can send him in Marcia, I'm leaving.
Vous pouvez le faire rentrer, Marcia. Je m'en vais.

ADAM:
Thanks for your permission.
Merci pour ta permission.


FALLON:
Speaking of leaving, they told me at the hotel that you had finally checked out.
A propos de s'en aller, on m'a dit à l'hôtel que tu as enfin libéré ta chambre.

ADAM (ironic smile at her emphasis):
I thought I owed our father a goodbye.
(un sourire ironique devant son emphase) Je pensais que je devais bien un "au revoir" à notre père.


FALLON:
At least.
Au moins.

ADAM:
But had I known you had needed the room, I'd have checked out sooner.
Mais si j'avais su que tu avais besoin de la chambre, je l'aurais libérée plus tôt.

Changement 5

Lors de sa conversation avec Adam, Blake se rappelait que ce dernier l'avait soutenu lorsqu'il n'avait pas voulu assister au service funéraire de Steven (quand ce dernier était présumé mort). Cette remarque a disparu dans les versions suivantes du script.
 

Changements 6 et 7

Mme Pomeroy était appelée Mme Stow dans cette première version. Par ailleurs, en partant de l'appartement de Steven, celle-ci ne disait pas à Steven et à Chris qu'elle les reverrait au tribunal.
 

Changement 8

Fallon et Jeff devaient discuter dans le garage et non à l'extérieur.

Changement 9

Adam et Kirby devaient discuter dans la librairie et non près de l'étang.
 

Scène alternative

Kirby devait revoir son viol pendant son sommeil au lieu d'imaginer qu'Adam rentrerait dans sa chambre pour la violer à nouveau.

Changement 10

Lorsqu'un journaliste demande à Blake s'il pense que la cour donnera la garde d'un enfant à un père homosexuel, Blake répond sobrement "No I don't" ("Non je ne le pense pas") dans la version télévisée mais dans ce script il est plus virulent et répond "Over my dead body" ("Il faudra d'abord me passer sur le corps").
 

Changement 11

Alexis était plus acerbe lorsqu'elle demandait à Krystle de la laisser seule avec son fils avant le début de l'audience. Elle lui disait qu'elle avait dû se tromper de côté (c'est à dire qu'elle aurait dû se trouver avec Blake plutôt qu'avec Steven) et lui laissait entrendre qu'elle ne faisait pas partie de la famille.
 

Changement 10

L'interrogatoire de Blake par Andrew était plus long dans cette version, on parlait des recherches intenses effectuées par Blake pour retrouver Steven quand tout le monde le croyait mort.

Changement 11

Pendant le déjeuner entre Alexis, Steven et Claudia, le nom de Fallon n'était pas mentionné.
 

Changement 12

Fallon devait être présente pendant le témoignage de Krystle. A la fin de celui-ci, elle devait prendre la main de Krystle et lui dire qu'elle est désolée de l'avoir traitée en ennemie lorsqu'elle a commencé à vivre au manoir.

Changement 13

Alors qu'il s'énervait contre Alexis suite à son témoignage, Blake disait de Steven qu'il est devenu "pédé" ("faggot" en VO) à cause de sa mère. Cette injure homophobe a heureusement disparu dans les versions suivantes du script.

Changement 14

Au début de leur dispute aux toilettes, Krystle devait dire à Alexis qu'elle devrait faire attention au miroir car il pourrait se casser à cause d'elle et Alexis lui demandait si elle lui faisait une visite de courtoisie.

Changement 15/Scène écourtée

Blake appelait Sammy Jo "Samantha" (comme dans la saison 3). Et la scène était plus longue, elle ne s'arrêtait pas avec la proposition de Sammy Jo mais avec le plaidoyer d'Andrew pour convaincre Blake de faire venir Sammy Jo à la barre, malgré les hésitations de ce dernier.

egg01.gif

 

66

The hearing II (Final Draft; August 19, 1983)

Saison 4

Épisode 5

    
Scènes coupées: 3

Scène coupée

Le lieutenant Merrill, qui a enquêté sur le suicide de Joseph Anders, et son collège, le détective Halloran, essaient de trouver des empreintes dans l'appartement d'Alexis, afin de déterminer qui s'est introduit chez elle par effraction.

Cette scène a été tournée le 2 septembre 1983.

Scène coupée 2
Alexis retrouve Mark au La Mirage en tente encore de le convaincre de travailler pour elle.
 

MARK:
No Alexis!
Non Alexis!

ALEXIS:
My dear mother used to say to me: "Alexis Morell, you are a most stubborn little girl. Because you want something, no matter how unnecessary, you will not take no for an answer."
Ma chère mère avait l'habitude de dire: "Alexis Morell, tu es la plus têtue des petites filles. Parce que tu désires quelque chose, peu importe que ça ne soit pas nécessaire, tu n'accepteras pas un non comme réponse."

MARK:
It's still, no!
C'est toujours non!

ALEXIS (laughs):
Mother would have adored you.
(elle rit) Mère t'aurait adoré.

MARK:
She had a thing for tennis pros.
Elle avait un faible pour les joueurs de tennis.

ALEXIS:
She loathed sports. But she did have a thing for men who played hard to get. After father passed away, of course.
Elle détestait le sport. Mais elle avait un faible pour les hommes qui se battaient dur pour avoir ce qu'ils veulent. Après le mort de Père, bien entendu.

MARK:
Look, Alexis, you want me to be your bodyguard. I did hear you right last time.
Ecoute, Alexis, tu veux que je sois ton garde du corps. Je t'avais bien entendu la dernière fois.

ALEXIS:
You did. To the word.
C'est vrai. Tu as retenu le mot.

MARK:
Well even though I got you out of that burning cabin, you should know something --
Bien, même si je t'ai sortie de cette cabine en flammes, tu devrais savoir quelque chose - -

ALEXIS (easily):
That you'd gone out there because you were mad enough to do me in yourself.
(gentillement) Que tu es allé là-bas parce que tu étais assez fou pour me tuer toi-même.

MARK:
Right. So that doesn't make me a good candidate for the job, does it?
Exactement. Alors ça ne fait pas de moi un bon candidat pour ce travail, n'est-ce pas?

ALEXIS:
On the contrary, I think you're a perfect candidate. There's a deep streak of violence in you, Mark. Therefore, the "perfect" candidate. So -- ?
Au contraire, je pense que tu es un candidat parfait. Il y a un grande trace de violence en toi, Mark. Tu es donc le "parfait" candidat. Alors - - ?

Mark aperçoit Krystle dans le lobby.

MARK:
Sorry, Alexis, my dinner date's here. Ciao.
Désolé, Alexis, mon rendez-vous pour le dîner est là. Ciao.

KRYSTLE:
Mark, what are you doing?
Mark, qu'est-ce que tu es en train de faire?

MARK:
I saved your life, Krystle. You owe me one.
J'ai sauvé ta vie, Krystle. Tu m'en dois une.

Du regard, il montre là Krystle qu'Alexis se trouve tout près.

MARK:
Please - -  you can save mine. You're my date for dinner.
S'il te plait - - tu peux sauver la mienne. Tu es mon rendez-vous pour dîner.

KRYSTLE (dryly, seeing Alexis):
Oh... well, now that I see the danger -- gladly.
(séchement, voyant Alexis) Oh... bien, maintenant que je vois le danger - - avec plaisir.

Du regard, il montre là Krystle qu'Alexis se trouve tout près.

Cette scène a été tournée le 1er septembre 1983. Il semblerait néanmoins que la seconde partie de la scène (c'est à dire le passage avec Krystle) ait été supprimée.

Scène coupée 3
Blake et Andrew discutent du procès dans la bibliothèque.
 

BLAKE:
You come out here tonight to discuss tomorrow's strategy in court --
Vous êtes venu ce soir pour discuter de la stratégie de demain à la cour - -

LAIRD:
I came to tell you that I'm not going to cross-examine Alexis. 
Je suis venu pour vous dire que je ne vais pas faire de contre-interrogatoire avec Alexis.

BLAKE:
Oh but you are, my friend. You're not only going to cross-examine her, you're going to tear her apart on that stand!
Oh mais vous allez le faire, mon ami. Non seulement vous allez procéder à son contre-interrogatoire mais vous allez la mettre en pièces à la barre!

LAIRD:
Look, Blake -- I can cross-examine Alexis but I can't muzzle her! She'll take as many swipes at you as she can. It won't make you look too good.
Ecoutez, Blake - - je peux faire le contre-interrogatoire d'Alexis mais je ne peux pas la museler! Elle va vous attaquer autant de fois qu'elle le pourra. Cela ne vous fera pas apparaître sur un bon jour.

BLAKE:
Make me look good? I don't care about how I look. This case isn't about me! It's about my son, his gay roommate and my grandson.
Me faire apparaître sous un bon jour ? Je me fiche de ce dont j'ai l'air. Ce procès n'est pas à propos de moi ! C'est à propos de mon fils, de son colocataire homosexuel et de mon petit-fils.

LAIRD:
Do it my way, Blake, and we can make Alexis' testimony work for us. On what you just said. The main issue isn't the baby and then we hit them with the real proof. Our time-bomb. And it'll be ready to explode in court tomorrow!
Faites à ma manière, Blake, et nous ferons en sorte que le témoignage d'Alexis plaide en notre faveur. Sur ce que vous avez dit à l'instant. Le problème principal n'est pas le bébé et ensuite nous leur apporterons la preuve réelle. Notre bombe à retardement. Et elle sera prête à exploser à la cour demain!

Cette scène a été tournée le 30 août 1983.

 

Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site