Les scripts de Dynastie: Saison 6 (suite)

138

Ben (Second Revised Draft: December 16,1986 / Third Revised First Draft: December 26, 1985)

Saison 6

Épisode 21

    

SECOND REVISED FIRST DRAFT

Scènes alternatives: 9
Scènes supprimées: 7

Scènes manquantes: 2
Changements: 7
 

Note

Il s'agit de la dernière version du script avec les personnages de Joel, Rita et Jonathan.

Changement 1

Durant sa conversation téléphonique, Alexis appelait Koonaboora le lieu où se trouve Ben et non Yarraloola.

Scène alternative 1

Bart et Steven se retrouvent à l'appartement de Bart au lieu du bureau de ce dernier. Ils parlaient essentiellement du pipeline et non de comment faire son coming-out (voir analyse du first draft pour plus de détails).

Scène alternative 2

Caress et Blake devaient se rencontrer dans un magasin, en ville. Leur conversation était plus courte que dans la version télévisée.

Scène alternative 3

Alexis parlait avec son secrétaire, Sheldon (qu'elle appelait Shawn) et non avec Steven.

Scène alternative 4

La conversation entre Amanda et son père était différente, la jeune fille lui disait avoir consulté Adam pour demander un divorce rapide avec Michael. Pour rappel, dans la version télévisée, Blake et sa fille parlent de la relation de cette dernière avec Dex.

Changement 2

Le dialogue de la scène entre Amanda et Dex est légérement différent de la version télévisée.

Changement 3

Bart et Steven devaient se retrouver dans l'appartement de Luke (où Steven avait emmenagé à partir de cet épisode apparemment) et non à la Colbyco. Malgré quelques différences dans les dialogues, la scène était à peu près la même que dans la version télévisée à une exception - notable - près: on devait comprendre que les deux hommes allaient passer la nuit ensemble ensuite, ce qui n'est pas le cas dans la version vue à la télé.

Scène supprimée 1

Alors que Sammy Jo regardait des dessins animés à la télé, elle recevait un appel de Morgan Hess lui apprenant avoir retrouvé Joel et Rita.

Scène alternative 5

Blake et Sammy Jo se retrouvaient au restaurant du La Mirage pour déjeuner et parler de Joel et Rita. Au cours du déjeuner, Blake voyait Amanda déjeuner avec Dex et se montrait soupçonneux (dans cette version du script, il n'est pas au courant de leur liaison et commence à avoir des soupçons à ce moment-là). Sammy Jo ne pleurait pas et ne disait pas qu'elle allait quitter la ville.

Changement 4

La scène entre Dominique et Jackie était un peu différente. Jackie parlait avec Garrett au téléphone au début de la scène tandis que Dominique appelait Jonathan Lake à la fin.

Scène alternative 6

La scène entre Blake et Dex était un peu dissemblable de la version télévisée. Blake déclarait se douter que quelque chose se passait entre sa fille et lui et le menaçait. Dans la version télévisée, il le menace aussi mais est au courant de la liaison depuis longtemps. La fin est à peu près identique avec Adam venant prévenir Blake que quelqu'un cherchait à acheter discrètement des actions de la Denver Carrington à ceci près qu'il y avait ici une référence à Cecil Colby/Logan Rhinewood qui disparaitra dans la version finale.

Scène alternative 7

Krystle et Blake discutaient du départ de ce dernier pour le Brésil. Dans la version vue à la télévision, on parle d'un voyage à Hong Kong. Dans les deux cas, les deux époux évoquent aussi la tentative désespérée d'Alexis pour récupérer son ex-mari. Et dans la version télévisée, ils discutent d'Amanda et de Dex.

Changement 5

La scène entre Garrett et Dominique était plus courte et n'avait pas vraiment d'intérêt.

Scène alternative 8:

Bart et Steven discutaient ensemble durant la conférence de presse (au même endroit que Krystle et Alexis ou encore Amanda et Dex) et non dans le bureau de Steven. Dans la version télévisée, Bart demande son aide à Steven (dans le bureau de celui-ci) pour faire son coming-out et lui raconte son aventure passée avec son ancien camarade de chambre à la fac.

STEVEN:
Bart -- (on the turn) Hello.
Bart - - (Bart se retourne) je suis content que tu sois venu.

BART:
Hello, Steven. I just came in for some coffee. I'd better get back.
Bonjour Steven. Je suis juste venu prendre du café. Je ferai mieux d'y aller.

STEVEN (on the timbre):
Hey, come on, relax, there's no reason we can't be seen talking together.
(surpris par le ton de sa voix) Hé, allons, calme-toi, il n'y a pas de raison pour que l'on ne puisse pas nous voir ensemble.

BART (with difficulty):
I'm sorry, Steven, but I don't think we have anything to talk about.
(avec difficulté) Je suis désolé, Steven, mais je ne pense pas que nous ayons quelque chose dont nous pouvons discuter.

Bart s'éloigne mais Steven le retient.

BART:
Look, what we did last night was wrong...!
Ecoute, ce que nous avons fait hier était une erreur...!

STEVEN:
Bart, are you going to pretend it wasn't real between us? (on the silence) It was very real, for both of us.

Bart, vas-tu prétendre que ce n'était pas réel entre nous? (Bart reste silencieux) C'était très réel, pour tous les deux.

BART (hurting):
Steven, look, don't lets get into it now!
Steven, écoute, ne parlons pas de ça maintenant!

STEVEN:
Why not?
Pourquoi pas?

BART:
Well... You know how people could --
Et bien... Tu sais comment les gens pourraient - -

Bart se tait en apercevant un photographe qui passe par là.

STEVEN:
Go on. People could get the "wrong impression". Is that you were going to say, Bart? Well, it's your life. Live it the way you have to.
Continue. Les gens pourraient se faire "des idées fausses". C'est ce que tu allais dire, Bart? Et bien, c'est ta vie. Vis-la comme tu le dois.

Et Steven s'en va, laissant Bart seul.

Scène manquante 1

La scène où une journaliste rapporte à Krystle ce qu'Alexis lui a raconté n'apparait pas dans ce script.

Scène alternative 9

La dialogue de la dispute entre Krystle et Alexis était différente.

KRYSTLE:
Alexis... I want to talk to you.
Alexis... Je veux vous parler.

ALEXIS:
And I have a plane to catch. The ceremony's over. There's nothing to talk about.nnd d I have a plane to catch
Et j'ai un avion à prendre. La cérémonie est terminée. Il n'y a rien dont nous pourrions discuter.

KRYSTLE:
Oh yes there is. That pass you made at Blake --
Oh si. De la passe que vous avez faite à Blake --

ALEXIS:
You're being completely paranoid. They have a way of locking up people with that particular problem. And you know how unpleasant being locked can be. Or do you?
Vous êtes complément paranoïaque. Il y a une manière d'enfermer les gens qui ont ce problème particulier. Et vous savez combien c'est déplaisant d'être enfermée. Le savez-vous?

KRYSTLE:
That attic... it was hell. And since I got away, you've done nothing but use to try to cause problems between Blake and me. I've ignored all of it, Alexis, but not when yo try to seduce my husband.
Ce grenier... c'était l'enfer. Et depuis que j'en suis sortie, vous n'avez fait qu'essayer de causer des problèmes entre Blake et moi. J'ai tout ignoré, Alexis, mais je ne le peux plus lorsque vous essayez de séduire mon mari.

ALEXIS:
Seduce. What a quaint word for this day and age. -- What's the matter, Krystle? Are you afraid he might acquiesce?
Séduire. Quel mot vieillot pour ce jour et cette époque. -- Quel est le problème? Avez-vous peur qu'il puisse acquiescer?

KRYSTLE:
With you, Alexis, never. But I don't like your trying to come onto him!
Avec vous, Alexis, jamais. Mais je n'aime pas que vous essayiez de vous rapprocher de lui!

ALEXIS:
What do you want me to do -- apologize ?
Qu'attendez-vous de moi -- que je m'escuse?

KRYSTLE:
Now that you mention it, no. Who cares about your apologies?
Maintenant que vous le mentionnez, non. Qui s'intéresse à vos excuses?

ALEXIS:
Then, what do you want?
Alors, qu'est-ce que voulez-vous?

KRYSTLE:
For you to understand this. That no matter how many speeches you make, how you flaunt yourself, you're still common as mud.
Que vous compreniez ceci. Quels que soient le nombre de discours que vous ferez, combien vous vous flatterez, vous êtes toujours aussi vulgaire que de la boue.

ALEXIS:
You're jealous of me, aren't you? Well that's your problem, Krystle, and not mine!
Vous êtes jalouse de moi, n'est-ce pas? Et bien c'est votre problème, Krystle, pas le mien!

Scène écourtée 2

Après sa chute dans le ravin avec Krystle, Alexis se met en colère contre son chauffeur.

Scène manquante 2

La scène où Adam découvre le secret de Steven est manquante dans cette version du script.

Changement 6

La conversation entre Ben et Alexis était différente sur quelques détails, par exemple Ben déclarait être divorcé mais proche des enfants de son ex femme. Dans la version télévisée, Ben déclare ne s'être jamais marié (on apprendra dans la saison suivante que c'est un mensonge).  La scène était aussi plus courte.

Scène supprimée 2

Jonathan Lake venait voir Dominique, à la demande de celle-ci, mais se montrait vexé en comprenant que Dominique s'intéressait à lui seulement pour éloigner Garrett Boydston. Il lui disait ensuite avoir accepté l'offre de Bart Fallmont d'aller travailler à Washington pour lui.

Scène alternative 9

Alexis et Ben devaient diner à l'hôtel d'Alexis et non sur le lieu de travail de Ben. La scène était là encore plus courte.

Scène supprimée 3:

Blake discute avec un officier de police à Rio de Janeiro. L'officier lui explique qu'il n'est pas possible de faire arrêter Joel et Rita pour un crime commis aux Etats-Unis. Il faudrait qu'ils en commettent un sur place pour que ça soit le cas.

Scène supprimée 4:

Blake retrouve Joel à l'hôtel Splendido de Rio de Janeiro. Dans cette version, Blake piège Joel dès le début (ça n'était pas le cas dans la version précédente du script).

JOEL (opening door):
Okay, Rita, Where you've been --? (he stops short after Blake jams a foot into the door to keep Joel from closing it, then forces his way in) Carrington, you can't just come barging in here.

(il ouvre la porte) D'accord, Rita, où étais-tu -- ? (il s'arête net après que Blake a passé une jambe devant la porte pour empêcher Joel de la fermer, puis Blake force le passage) Carrington, vous ne pouvez pas faire intrusion comme ça.

BLAKE:
Except I'm in.
Sauf que je le fais.

JOEL:
Look, you're not in Denver now. And I don't know how you got here... but why don't you just take the same way back?
Ecoutez, vous n'êtes plus à Denver maintenant. Et je ne sais pas comment vous êtes arrivé jusque là... mais pourquoi ne repartiriez-vous pas?

BLAKE:
You seem nervous, Mr Abrigore. But relax. Don't be. (on the look) I'm here to talk business.
Vous semblez nerveux, M. Abrigore. Mais détendez-vous. Ne soyez pas nerveux. (Joel le regarde) Je suis là pour parler affaires.

JOEL:
What sort of business?
Quel genre d'affaires?

BLAKE (still cooly, continues his charade):
I've been thing about what's happened. I know that, if you want to, you could publish a story about what allegedly went on in that attic between you and my wife. That would make quite a story. Tabloid headlines. Untrue but sensational.
(toujours calme, il continue son jeu) J'ai réfléchi à ce qu'il s'est passé. Je sais que, si vous le voulez, vous pouvez faire publier une histoire de ce qui c'est prétendument passé dans ce grenier entre vous et ma femme. Ca pourrait faire une sacrée histoire. La une des tabloids. Mensonger mais sensationel.

JOEL (does relax a bit):
All right. Talk business. You're a smart man, Carrington. You know the value of a story. So... you're here to buy my silence.
(il se détend un peu) D'accord. Parlons affaires. Vous êtes un homme intelligent, Carrington. Vous connaissez la valeur d'une histoire. Alors... Vous êtes là pour acheter mon silence.

BLAKE:
And you're a smart man too, Mr. Abrigore. You get right to the heart of the matter.
Et vous êtes également un homme intelligent, M. Abrigore. Vous êtes allé droit au coeur du problème.

JOEL:
You realize that a paper like, say the National Informer would probably pay, oh three-hundred thousand for a story like this.
Vous réalisez qu'un journal comme, disons le National Informer, serait prêt à payer, oh disons trois cent mille dollars pour une histoire comme celle-ci.

BLAKE (mock-sigh):
It hurt me in the pocketbook... but yes, I have to admit they would probably pay that much.
(il simule un soupir) Ca me fait mal au portefeuilles... mais oui, je dois bien admettre qu'ils serait prês à payer autant que ça.

JOEL:
So you're here to make a deal.
Alors vous êtes là pour passer un marché.

BLAKE:
Yes I am. And that's your price?
C'est bien cela. Et c'est votre prix?

JOEL:
I think it's reasonable. Don't you?
Je pense que c'est raisonnable. Vous ne pensez pas?

BLAKE:
...It's a little more than I'd expected to pay, but let me go back to my hotel and think it over. Give me until tomorrow morning.
...C'est un peu plus que ce que je pensais payer, mais laissez-moi rentrer à mon hôtel et y réfléchir. Donnez-moi jusqu'à demain matin.

JOEL (nods, escorts him to the door):
You're not a bad man to deal with, Mr. Carrington.
(il acquièsce, l'escorte à la porte) Vous n'êtes pas un mauvais homme pour les affaires, M. Carrington.

BLAKE:
They call me tough. But when it comes to protecting my family -- I'm a real cream puff.
On dit que je suis dur. Mais quand il s'agit de protéger ma famille -- Je suis un vrai chou à la crème.

Rita arrive juste au moment où il sort.

RITA:
Oh... Blake.
Oh... Blake.

BLAKE:
Hello, Miss Lesley. Nice to have seen you.
Bonjour, Mademoiselle Lesley. Ravi de vous avoir vu.

RITA (worried):
Oh my God, Joel, it's over!
(inquiète) Oh mon Dieu, Joel, c'est fini!


JOEL (his smile):
Over? Baby, it's just beginning.
(il sourit) Fini? Bébé, ça commence juste.

Scène supprimée 5

Sammy Jo jouait avec son fils dans les escaliers du manoir quand Amanda arrivait et disait à Gérard que Michael allait rester seul à son bureau.

Scène supprimée 6

Sammy Jo se rend au bureau de Michael.

Scène supprimée 7

Morgan Hess revient du Brésil pour obtenir sa "récompense" de Sammy Jo.

Changement 7

La scène finale s'arrêtait juste lorsque Caress interrompait Alexis et Ben. La dispute entre les deux soeurs n'apparaissait pas dans cette version du script.


 

THIRD REVISED FIRST  DRAFT
Scène coupée: 1
Scènes écourtées: 2
Scène alternative: 1
Changement: 1

 

Changement

Durant sa conversation téléphonique, Alexis appelait Koonaboora le lieu où se trouve Ben et non Yarraloola.

Scène alternative

La conversation entre Bart et Steven a été écourtée et également remaniée dans la version télévisée. En particulier, cette phrase de Steven a disparu.

STEVEN:
I've got to tell you, Bart, if you make this choice it's not going to be easy. It's going to be damned hard. You'll be deprived of some of your family. Of some of your friends, of people you thought were friends. Instead there'll be an army of bigots out there who'd throw stones at you if they could -- who'd like to see you hanged -- who'd want to kill, just because you'd chosen to admit it: "Look, folks, I'm Bart Fallmont and I'm gay!" -- Are you ready for that?
Je dois te le dire, Bart, si tu fais ce choix, cela ne va pas être facile. Cela va s'avère horriblement dur. Tu seras privé d'une partie de ta famille. De certains de tes amis, de gens que tu croyais être tes amis. A la place, il y aura une armée de bigots qui te jetteront des pierres s'ils le pouvaient - - qui voudraient te voir pendu - - qui voudraient te tuer, jusque parce que tu auras choisi d'admettre: "Ecoutez, bande d'imbéciles, je suis Bart Fallmont et je suis homosexuel!" - - Est-tu prêt pour cela?

Scène écourtée 1

Avant de questionner Dominique à propos de l'homme qui est censé être son père, Jackie raconte qu'elle a reçu un appel de Garrett. La fin de la scène a aussi été coupée: Dominique appelle Jonathan Lake à son bureau et apprend qu'il a été transféré à Washington DC.

Scène coupée

Comme à l'accoutumée, Steven et Sammy Jo se disputent.

SAMMY JO:
I told you, I'm here to see Danny.
Je te l'ai dit, je suis ici pour voir Danny.

STEVEN:
You also told me about your meeting with my father!
Tu m'as aussi parlé de ton entrevue avec mon père!

SAMMY JO:
He was wonderful, Steven --
Il a été formidable, Steven --

STEVEN (cuts in):
Sure he was. He forgave you. Well everybody can forgive you, Sammy Jo, but I don't!
(il lui coupe la parole). Bien sûr. Il t'a pardonné. En fait, tout le monde t'a pardonnée, Sammy Jo, mais pas moi!

SAMMY JO:
You mean you won't believe the way I feel about all of this. Isn't that it?
Tu veux dire que tu ne veux pas croire ce que je ressens à propos de tout ça? N'est-ce pas cela?

STEVEN:
Want to know something? I've never really believed anything about you -- not from the first day we met and you smiled that fake smile at me! I didn't then, and I never will!
Tu veux savoir quelque chose? Je n'ai jamais vraiment cru quelque chose venant de toi - - même le premier jour où nous nous sommes rencontrés et où tu m'as fait ce sourire trompeur! Je ne te croyais pas alors et ne le ferai jamais!

Cette scène a été tournée le 7 janvier 1986.

Scène écourtée 2

Après sa chute dans le ravin avec Krystle, Alexis se met en colère contre son chauffeur.

Cliquez sur l'image pour visionner les notes relatives au remaniement du script de cet épisode
("story meeting notes") ou faites un clic droit pour l'enregistrer.

Ces notes sont la propriété de The Oil Company, merci de ne pas en faire un usage commercial.

 

 
 



Créer un site
Créer un site