17

The verdict

Saison 2

Épisode 2

 

Titre français : Le calme avant la tempête
Réalisateur : Gabrielle Beaumont
Scénaristes : Edward de Blasio, Eileen Pollock et Robert Mason Pollock
Diffusion : 18 novembre 1981
Classement : 8ème place

        Le verdict est rendu : Blake Carrington est reconnu coupable, et condamné à deux ans de prison avec sursis et liberté surveillée. Furieux, il veut faire appel, mais son avocat parvient à le convaincre de n'en rien faire et de se contenter de ce jugement modéré. Mais il refuse d'adresser la parole à son fils, qu'il rend partiellement responsable de sa condamnation. La nuit suivante, Krystle accepte de partager à nouveau le lit de son mari, ce qui provoquera la rage de Fallon... que son père devra remettre à sa place.

        En voie de convalescence, Claudia apprend par le médecin que Blake paye tous ses frais d'hospitalisation ; en revanche, sa belle-mère, à qui elle téléphone, refuse de lui révéler où sont partis Matthew et Lindsay. Recevant peu après la visite de Steven, elle lui demande de la laisser seule.
        L'attitude intransigeante de Blake envers son fils incite Alexis à venir le trouver dans son bureau pour lui adresser des reproches ; outré, son ex-mari la met à la porte. Et, comme il veut « moraliser » sa famille, il renvoie son chauffeur-espion Michael, amant de sa fille. Il se déclare d'ailleurs excédé de la conduite de ses enfants, et dit à sa femme qu'il n'a plus envie d'avoir un enfant ; or, Krystle est justement enceinte !
        Le procureur Jack Dunham, lui, n'est pas satisfait du jugement rendu par le tribunal, et n'a pas renoncé à son projet de faire payer à Carrington le mal qu'il a fait indirectement à ses amis Matthew et Claudia. Il tente alors de soutirer ses secrets à Alexis, laquelle avait incidemment prétendu au téléphone,
deux mois auparavant, lorsqu'elle l'avait appelé d'Acapulco pour demander à témoigner, qu'il y avait « plus important » que l'affaire Roger Grimes entre elle et son ex-mari. Mais Alexis soutient qu'il a mal compris, et refuse d'en dire davantage.
        Le majordome Joseph affirme à Alexis qu'il collectionne les coupures de presse la concernant dans les journaux à scandale. Elle le traite de « voyeur impuissant ».
        Krystle, qui veut réconcilier le père et le fils, suscite une entrevue entre les deux hommes, mais celle-ci tourne très mal, car, si Blake prétend se montrer généreux en « pardonnant » à son fils qui l'a accusé publiquement, Steven, lui, déclare n'avoir rien à se faire pardonner : son témoignage était véridique, et Blake était effectivement coupable ! C'est une nouvelle rupture. Et, pour ne rien arranger, Alexis s'installe dans l'atelier que son mari lui avait offert à la naissance de Steven, et où elle avait autrefois l'habitude de peindre. Cet atelier lui appartient légalement ; or, il se trouve dans la propriété même !

      Commentaire : apparition de madame Blaisdel, mère de Matthew et personnage très épisodique.




 
Créé avec Créer un site
Créer un site