Saison 6
(Chaque photo est extraite de l’épisode qu’elle illustre ici)

 
      Si l'irréalisme total a ses charmes, il a également ses faiblesses et cette sixième saison est en la preuve. Plusieurs facteurs vont s'additionner pour provoquer la chute de Dynastie.
     En premier lieu, la scène finale de l'épisode 117 était si radicale dans sa réalisation qu'elle ne pouvait qu'entraîner une forte saignée dans le casting de la série. Cela ne sera pas le cas et seuls deux personnages (encombrants pour les scénaristes) seront supprimés. La crédibilité du feuilleton est mise à mal et les téléspectateurs américains le font savoir. Deuxièmement, l'histoire du sosie de Krystle fait grincer des dents: si l'idée de départ n’était pas mauvaise, son traitement sur onze épisodes se révèle ennuyeux. Enfin, la présence du roi Galen et de son fils Michael rappelle en permanence combien la série semble s'être perdue dans des chemins de traverse, au lieu de rester centrée sur les Carrington.
    Heureusement, les scénaristes avaient conservé deux atouts dans leur jeu: Ben, le frère exilé et avide de revanche, et Caress, romancière et détentrice de secrets compromettants sur sa soeur Alexis. L’arrivée de Christopher Cazenove et de Kate O’Mara redonne de l'éclat à la série, mais ça ne va pas durer bien longtemps. Les scénaristes vont commencer à douter d'eux-mêmes et se concentrer davantage sur le spin-off de la série, Les Colby, lancé en grande pompe dans les épisodes 123 et 124.
 

  118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148









 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site