70

Peter de Vilbis

Saison 4

Épisode 9

 

Titre français : Peter de Vilbis
Réalisateur : Jerome Courtland
Scénaristes : Edward de Blasio, Eileen Pollock, Robert Mason Pollock
Diffusion : 30 novembre 1983

Classement : 7ème place

  
        Adam et Fallon se disputent, Fallon refusant de présenter des excuses à son frère pour ses « fausses » accusations. Irrité, Adam ironise sur son hostilité qui vient, selon lui, d'une certaine « anorexie sexuelle ». Il ajoute qu'il est temps pour sa soeur de « réveiller ses vieux talents ».
        Jeff veut rompre tout lien avec Alexis : il échange 47 % des parts de la Colbyco qu'il possédait contre les 47 % de la Denver-Carrington qu'Alexis détenait. En outre, il retourne travailler chez Blake.
        Adam fait la connaissance de Tracy Kendall et tente immédiatement de la séduire. Bien que charmée, la jeune femme prétend ne pas vouloir « mélanger les affaires avec le plaisir ».
        Claudia se montre de plus en plus agacée par sa belle-mère, qui envahit sa vie et celle de Steven. Alexis reconnaît les faits, et s'excuse.
        Dex veut « discuter » de la Colbyco avec Alexis ; elle le repousse à nouveau, et, à nouveau, il l'embrasse de force.
        À Los Angeles où elle a accompagné son père et Krystle, Fallon fait la connaissance d'un personnage étrange, Peter de Vilbis ; ils deviennent amants le soir même. Mais de Vilbis, qui se présente comme un homme d'affaires international et comme un riche propriétaire, en particulier d'un hôtel et de chevaux de courses, n'est en fait qu'un aventurier, surtout attiré par la fortune de l'héritière des Carrington. De plus, c'est un drogué, et il doit six millions de dollars à la mafia.
        À la suite d'une gaffe du médecin, Jeff apprend que Kirby est enceinte de cinq mois, et non de trois. Il s'ensuit une scène avec Kirby, où celle-ci doit avouer que le père du bébé qu'elle attend est Adam, et qu'il l'a violée.

                       Commentaire : introduction du personnage de Peter de Vilbis, joué par une vedette internationale, Helmut Berger.




 
Créé avec Créer un site
Créer un site